Le Chef du gouvernement reçoit le président de la BID

mardi 18 avril 2017

Le Chef du gouvernement reçoit le président de la BID

Le Chef du gouvernement, Dr Saad Eddine El Otmani a reçu, mardi 18 avril 2017 au siège de son département, M. Bandar Al Hajjar, Président du Groupe de la Banque Islamique de Développement (BID), en visite de travail au Maroc dans le cadre de sa participation aux travaux des réunions annuelles des instances financières arabes, qui se tiennent à Rabat.

Cette rencontre a permis de mettre l’accent sur la qualité du partenariat entre le Maroc et la BID, le Royaume étant l’un des plus importants partenaires de l’institution financière avec des financements de plus de 6,7 milliards de dollars depuis la création de la BID, dont quelque 4 milliards de dollars ont été orientés vers les secteurs commerciaux,  et qui se poursuivent avec un portefeuille de projets couvrant plusieurs secteurs de développement économique et social.
Le président du Groupe de la BID a salué la qualité du partenariat de la banque avec le Maroc dans des secteurs qui revêtent une importance particulière, notamment  le développement des aptitudes professionnelles, l’amélioration de la compétitivité et de la qualité de l’enseignement, le transport ferroviaire et  le développement des énergies renouvelables, domaine où la BID s’active à transférer  l’expertise marocaine reconnue à d’autres pays partenaires dans le continent africain dans le cadre d’un nouveau mode de coopération Sud-sud  mettant l’accent sur l’élaboration et la mise en œuvre des projets.
De son coté, le Chef du gouvernement a exprimé la satisfaction du Maroc quant au niveau du partenariat avec la Banque Islamique de Développement dans les différents volets de développement.
Il a également rappelé  l’importance particulière que le Royaume accorde à la question du développement en Afrique, dans le cadre d’une stratégie entamée depuis des décennies et renforcée au cours des dernières années sous la conduite éclairée de SM Le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste, avec l’implantation d’entreprises et institutions bancaires marocaines dans des dizaines de pays africains, où elles contribuent de manière quotidienne à renforcer le développement, créer des opportunités d’emploi et former des compétences.
Les entretiens ont par ailleurs porté sur les perspectives de la coopération, notamment en matière d’appui aux banques participatives,  de soutien aux stratégies de l’emploi, de dynamisation du commerce inter-arabe et de promotion de la recherche scientifique.
Ces entretiens se sont déroulés en présence du ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé des Affaires Générales et de la Gouvernance.

  • Discours
  • Circulaires
Lire la suite ...