Conseil de gouvernement du lundi 24 octobre 2016

lundi 24 octobre 2016

Conseil de gouvernement du lundi 24 octobre 2016

Le Chef du gouvernement M. Abdeilah Benkiran a présidé, lundi 24 octobre 2016 au siège de son département, une réunion du Conseil de gouvernement au cours de laquelle le Conseil a adopté un projet de décret portant interdiction de l'importation des filets et du plastique utilisés conformément aux dispositions du Dahir du 20 septembre 1927 relatif au règlement de police sanitaire des végétaux.

L'adoption du projet de décret N° 2-16-535,  intervient en l'absence d'un cadre légal régissant l'utilisation du plastique usagés dans les serres agricoles, a indiqué Mme Bassima El Hakkaoui, ministre de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement Social, lors d'un point de presse tenu à l'issue du Conseil.
La ministre a expliqué que l'importation de filets et du plastique usagés constitue une menace réelle pour la production végétale marocaine à travers la dissémination et la propagation de certains organismes nuisibles (bactéries, champignons, insectes dangereux, virus et herbes nuisibles). 
Le Conseil de gouvernement a également adopté le projet de décret N° 2-16-877, portant suspension des droits applicables à l’importation des lentilles.
La suspension des droits d'importation des lentilles, objet du projet de décret, entrera en vigueur partir de ce lundi et prendra fin le 30 juin 2017, a précisé Mme Hakkaoui.
Elle a fait remarquer que les prix des lentilles sur le marché international ont connu une augmentation sensible cette année à cause de la forte baisse des stocks au Canada, premier producteur et exportateur de cette denrée, et de l’augmentation de la demande à l’export, ajoutant que cette situation a entrainé une hausse des prix de l’ordre de 50 pc sur la période allant de mars à octobre 2016 comparativement à la même période de l’année dernière.
Au niveau national, la production des lentilles a accusé une importante baisse estimée à 66 pc accompagnée d’une réduction des superficies cultivées de près de 60 pc, en raison de la sécheresse enregistrée durant la saison agricole 2015/2016. Cette situation a entraîné une hausse des prix sur le marché local d’environ 60 pc par rapport aux trois dernières années, a précisé la ministre.
Tenant compte des besoins prévus en cette denrée sur le marché local et de la situation actuelle du marché international, il a été décidé de suspendre, à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 30 juin 2017, les droits de douane applicables à l’importation des lentilles, en vue de maintenir les prix à leur niveau normal, d’éviter tout dysfonctionnement dans la commercialisation de cette denrée et de préserver le pouvoir d’achat des citoyens.

  • Discours
  • Circulaires
Lire la suite ...