Le bilan d’étape de l’action gouvernementale est positif et rassurant

af9c3038-7f4d-447a-ac64-6b8dbd36a19b.jpg

Le Chef du gouvernement, M. Saad Dine El Otmani, a affirmé  lundi 13 mai 20019, que  la présentation du bilan d'étape de l'action gouvernementale  devant les deux chambres du parlement, conformément aux  dispositions de l’article 101 de la Constitution,   était un " moment de démocratie par excellence et une occasion de rapprocher l'opinion publique de l'action du gouvernement et de lui en faciliter le suivi", mettant l'accent sur l'engagement du gouvernement à présenter le bilan de son action devant les représentants de la nation et à ne pas se contenter du simple vote de son programme par le parlement, honorant ainsi le  principe constitutionnel de corrélation entre   responsabilité et  reddition des comptes.

S'agissant du bilan d'étape, le Chef du gouvernement a mis en relief tout ce qui a  été accumulé comme acquis au profit du citoyen et de la nation  au cours des deux années précédentes : "Nous sommes devant un bilan riche en réalisations, en réformes et en indicateurs positifs".  M. El Otmani a ajouté que "ce bilan illustre un succès  en dépit  d'une conjoncture  marquée par de fortes revendications sociales, combinées à une hausse du plafond des attentes des citoyens".

Le Chef du gouvernement a affirmé  qu'au vu de ces résultats positifs, il ne faudrait pas céder aux  "campagnes systématiques de dénigrement et de sous estimation visant à ébranler la confiance des citoyens dans l’ action publique et politique ", soulignant à cet égard qu'une part des efforts du gouvernement allaient dans le sens d'une réhabilitation des institutions et de l'action gouvernementale et politique et visaient à raviver l'espoir chez l'ensemble des citoyens. "Notre pays est sur la bonne voie, en dépit de l’intensité des contraintes et des conspirations".

M. El Otmani a évoqué sur une série de réformes et de réalisations d’envergure, structurantes et prometteuses menées par son gouvernement, et qui ne sauraient être ignorées, la dernière en date étant l'accord social tripartite, signé le 25 avril dernier, qui constitue l’un des fondements pour asseoir la paix sociale et un pas important dans le processus d’amélioration des conditions sociales des citoyens. "Une réalisation, a ajouté le Chef du gouvernement, qui n'aurait jamais eu lieu sans l'engagement positif de l'ensemble des partenaires sociaux et économiques." 

Le Chef du gouvernement a , par ailleurs souligné, que  " nombre de projets, de réformes et de stratégies majeurs ont été entourés de la Haute sollicitude Royale, à travers les hautes orientations de Sa Majesté Le Roi, que Dieu le préserve, et la supervision directe par Sa Majesté de certains projets,  tels que les énergies renouvelables, l'eau, la réforme des centres régionaux d'investissement, les programmes sociaux, l'éducation, la formation professionnelle, la santé et l'agriculture. Il a souligné que l’appui apporté par le souverain, a grandement contribué à l'accélération de la mise en oeuvre et l'aboutissement de ces réformes et de ces programmes. 

M. El Otmani qui a evoqué le contexte ayant présidé à la constitution du gouvernement, et les entraves qui ont confronté certains projets lors de cette période notamment marquée par des manifestations revendicatives, a souligné que la situation avait « requis du gouvernement l’adoption d’une approche particulière accordant la priorité à la réalisation sur le terrain, au traitement des causes et à la recherche de solutions pratiques ". Il a fait état à cet égard de dossiers comme ceux d’Al-Hoceima et  de Jerada, des cadres des académies régionales de l’éducation et de la formation ou de la mise en œuvre des mesures fiscales relatives aux commerçants. 

Le Chef de gouvernement a estimé, réaliste , qu'en dépit des efforts consentis et des résultats enregistrés, " ce  gouvernement, ou tout autre, ne saurait prétendre résoudre tous les problèmes du Maroc en un demi mandat, ni même en un mandat complet » ; ajoutant, « nous demeurons toutefois convaincus d'être sur la bonne voie et d’avoir opté pour des solutions pratiques et efficientes, comme l’attestent les indicateurs des réformes menées par le gouvernement , qui sont en en progrès permanent».

Nous aspirons à davantage de réalisations pour le reste de notre mandat, notamment pour parachever la concrétisation des engagements du programme gouvernemental et œuvrer pour relever les défis et confronter les difficultés qui se dressent devant le pays et répondre aux besoins et aux aspirations des citoyennes et des citoyens."
 

Newsletter