Après trois ans, le gouvernement réaffirme son engagement et sa mobilisation

IMG_9759_2.jpg

Le gouvernement a achevé en avril dernier, par la grâce de Dieu, la troisième année de son mandat ayant pour devise : « Ecoute et réalisation ». Partant de son attachement à la consécration du principe de corrélation entre la responsabilité et la reddition des comptes, et du devoir d’observer une totale transparence envers les citoyennes et les citoyens, le gouvernement a l’honneur de présenter le bilan de son action pour cette année. 

Je saisis cette opportunité pour exprimer mes remerciements aux membres du gouvernement et, à travers eux, à l’ensemble des responsables et cadres des départements ministériels, pour les efforts qu’ils ont consentis, et pour leur contribution à l’élaboration de ce bilan et des documents y relatifs, le tout étant le fruit d’une action collective.

Les réalisations que nous avons accomplies au cours des trois années de ce mandat, ont été faites conformément aux engagements du programme gouvernemental et en suivant une méthodologie collective et précise, qui permet le suivi et l’évaluation permanents. 

Les indicateurs de réalisation, jusqu’à fin mars 2020, montrent que la moitié des mesures contenues dans le programme gouvernemental ont été réalisées ou sont dans un stade avancé de réalisation, en plus d’environ un tiers qui sont en cours de réalisation.  

Si cette troisième année a été principalement marquée par la poursuite et l’accélération des chantiers et réformes entamés depuis le début du mandat, elle a également connu de nouvelles réalisations prometteuses, dont je me limiterais à citer quelques exemples. 

En matière de renforcement de la compétitivité de l’économie nationale et d’appui à l’entreprise, nous avons initié le chantier de réforme des centres régionaux d’investissement, tout en assurant le suivi des efforts pour l’amélioration de l’environnement des affaires. 

Dans le domaine social, nous avons réalisé une importante avancée en matière de généralisation de l’enseignement préscolaire et nous avons entamé la couverture médicale au profit des indépendants, tout en poursuivant la mobilisation de ressources au profit du secteur de la santé. 

En matière de réformes structurelles et de gouvernance, nous avons commencé la mise en œuvre de la charte de la déconcentration administrative et nous avons déclenché effectivement le processus de la simplification des procédures et de la digitalisation de l’administration.   

Il y a lieu de noter que les acquis enregistrés au cours de trois années d’action gouvernementale, ont contribué à l’atteinte de nombreux indicateurs positifs, qui marquaient la situation générale dans notre pays juste avant la survenue de la pandémie. 

Comme chacun le sait, notre pays est entré en mars dernier - qui coïncidait avec la fin de la troisième année du mandat du gouvernement - dans une phase exceptionnelle de tous points de vue, du fait de la pandémie due au Covid-19. 

Le Maroc, avec l’ensemble de ses institutions et ses instances, a inauguré une phase nouvelle placée sous le sceau de la mobilisation collective pour faire face à la pandémie, limiter sa propagation, et traiter ses répercussions sociales et économiques, sous la conduite éclairée de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, que Dieu le préserve.     

Le gouvernement a contribué à cet élan, au côté de différents acteurs, par de nombreuses mesures et décisions et par des programmes importants, qui feront l’objet d’un rapport spécifique, en toute objectivité et transparence, partant de notre attachement au sens des responsabilités et de notre souci de tirer les enseignements et saisir les opportunités.

Bien que nous soyons fiers des réalisations accomplies, sous la conduite éclairée de Sa Majesté Le Roi que Dieu le préserve, au profit de notre pays, nous sommes conscients de l’ampleur des attentes des citoyennes et des citoyens, et du poids de la responsabilité qui nous incombe. Ainsi, nous demeurons mobilisés pour respecter nos engagements, améliorer notre action et faire aboutir les réformes à impact positif et direct sur la vie des citoyennes et des citoyens, et qui contribueront à l’édification d’un Maroc meilleur.

Le Chef du Gouvernement 
Saad Dine El Otmani 

 

Lettre d'informations