Des efforts concrets et des résultats probants en faveur de la consolidation de la gouvernance et la réforme de l’administration

_MG_6195_1_0.jpg

Le gouvernement a accordé une priorité de taille aux chantiers de la gouvernance et de la lutte contre la corruption.

En effet, il a déployé des efforts conséquents au vu du rôle fondamental que ces deux chantiers ont dans l’instauration des règles de bonne gouvernance, de la réforme de l’administration et de l’amélioration de ses prestations, dans la moralisation de la vie publique, ainsi que dans la consécration de la transparence et de la probité, ce qui permet en fin de comptes de réunir toutes les conditions nécessaires pour réussir toutes les réformes économiques et sociales initiées par notre pays.

Depuis le début de son mandat, le gouvernement s’est attelé à mettre en place les réformes y afférentes pour atteindre les objectifs escomptés pour le bien du citoyen et de l’économie, de façon à faciliter la vie aux citoyens et aux entreprises, et de transcender les difficultés et les contraintes auxquelles ils sont confrontés.

Le gouvernement dispose d’une vision claire en la matière. Ainsi, le programme gouvernemental 2016-2021 ayant insisté dans ses fondamentaux sur le renforcement de la bonne gouvernance, des principes de la probité et de la réforme de l’administration en tant que priorité suprême, a initié une série de réformes et de dispositions selon un plan d’action précis et détaillé qui met en avant les capacités du gouvernement, mais qui requiert également une action collective et une large implication de l’ensemble des parties prenantes avec un engagement citoyen conscient et responsable pour mener à bien ces grands chantiers.

Il importe de souligner à cet égard que le gouvernement s’est attelé à mettre en valeur et à consolider les réalisations et les réformes initiées par les gouvernements précédents à travers leur mis en œuvre et en leur imprimant un nouveau souffle. Il a en même temps œuvré, à lancer de nouvelles réformes dont certaines étaient bloquées des années durant, alors que d’autres se sont vu concrétiser pour la première fois.

Dans ce contexte, nous avons entamé en 2017 la mise en œuvre de la stratégie nationale de lutte contre la corruption à travers l'activation de ses mécanismes de gouvernance et de suivi, sachant qu’elle avait été élaborée en 2015 selon une démarche participative. 

C’est ainsi, et grâce à cette dynamique dans laquelle est inscrit le Maroc, que la notation moyenne du Maroc à l'Indice de Perception de la Corruption est passée de 33,2 sur la période 2002-2006 à 41 sur la période 2017-2020. 

Le gouvernement a également lancé des réformes de grande envergure telles que l’adoption de la charte de la déconcentration et sa mise en œuvre effective qui est appelée à se traduire dans les faits par une transformation profonde de la structure de l’administration et à consolider le chantier de la régionalisation avancée. Dans le même sens, l’adoption de la loi relative au droit d’accès à l’information, qui favorise davantage la clarté et la transparence. 

Furent également initiés le chantier de l’accélération de la transformation numérique de l’administration, de nature à améliorer les services fournis par cette dernière et à les rapprocher davantage des usagers, le lancement officiel de l’Instance Nationale de la Probité et de Lutte contre La corruption, dont les attributions ont été renforcées, ainsi que l’élaboration d’un projet de loi pour renforcer l’arsenal juridique national de lutte contre le blanchiment d’argent et bien d’autres réformes et chantiers de grande envergure.

Concernant le chantier de la simplification des procédures et formalités administratives, qui est de nature à introduire de profonds changements dans les relations administration-usagers, tous les départements ministériels, les établissements publics et les collectivités territoriales sont à pied d’œuvre depuis quelques mois pour être au rendez-vous pour le lancement du portail national des procédures et formalités administratives, qui servira, pour la première fois, de base nationale unifiée des procédures administratives en vigueur dans les administrations et ce en application des dispositions de la loi 55-19 relative à la simplification des procédures et formalités administratives. Ce portail national sera lancé prochainement par la grâce de Dieu. 

Le Chef du Gouvernement 
Saad Dine El Otmani

Lettre d'informations