Le Chef du gouvernement préside la 6ème session du Conseil d’administration de l’ANLCA.

08sept.jpeg

Le Chef du gouvernement, M. Saad Dine El Otmani, a présidé, mardi 7 septembre 2020, en mode présentiel, la 6ème session du Conseil d’administration de l’Agence Nationale de Lutte contre l’Analphabétisme (ANLCA).
Cette session a été consacrée à l’examen du bilan d’action de l’agence pour l’actuelle année d’alphabétisation, des mesures d’ouverture de la prochaine année, des composantes du programme d’action de l’agence pour 2021-2023 et d’autres points relatifs aux modalités de concrétisation des objectifs du chantier de lutte contre l’analphabétisme dans notre pays.    
S’exprimant à l’ouverture de cette réunion, M. El Otmani a mis l’accent sur le contexte exceptionnel dans lequel se déroule cette réunion en raison de la pandémie du Covid-19 et ses répercussions qui ont conduit à la suspension des cours d’alphabétisation dans tous les centres depuis le lundi 16 mars 2020, et ce à titre préventif afin de préserver la sécurité et la santé des bénéficiaires, des formateurs et des différents intervenants. 
Le chef du gouvernement a passé en revue le bilan d’action de l’Agence qui a œuvré en coordination avec les différents partenaires nationaux et internationaux à accélérer la cadence d’achèvement des projets inclus dans la feuille de route 2017-2021 en termes de gouvernance, d’adaptation de l’offre et la demande et d’amélioration de la qualité des enseignements.
Il a salué les réalisations de l’agence en matière de lutte contre l’analphabétisme, notant que celle-ci a enregistré un million vingt-deux mille bénéficiaires dans le cadre des différents programmes de lutte contre l’analphabétisme au titre de l’année d’alphabétisation 2019-2020, soit une augmentation de 9,3%.
S’agissant du chantier de la formation à distance dans lequel l’Agence s’est engagée, M. El Otmani a salué la qualité des applications “Alpha Nour” et “Alpha Taahil”, qui permettront d’élargir le cercle des bénéficiaires des programmes d’alphabétisation.
Il a exhorté tous les acteurs à bénéficier des opportunités d’apprentissage disponibles grâce à ces applications, appelant dans ce cadre l’Agence à accélérer le lancement des autres applications en cours d’élaboration, y compris celle dédiée aux marins et qui est en cours de développement en coopération avec le département de la pêche maritime, ainsi qu’une autre application au profit des agriculteurs dans le cadre de l’opération de Melkisation des terres collectives situées dans les périmètres d’irrigation du Gharb et du Haouz, qui est également en phase de développement avec le soutien de l’agence Millennium Challenge Account (MCA – Maroc ).
M. El Otmani a également souligné la nécessité de déployer des efforts supplémentaires pour atteindre l’objectif escompté de réduction du taux d’analphabétisme en vue de l’éradiquer au Maroc, appelant l’ensemble des partenaires à soutenir l’Agence pour surmonter l’impact de la pandémie et achever l’année scolaire 2019-2020, gérer le lancement de la prochaine année scolaire 2020-2021 et s’employer à proposer les meilleures versions possibles afin d’assurer la continuité de l’apprentissage et la formation tout en protégeant les bénéficiaires, les formateurs et les différents intervenants de la contamination par le virus.
Au cours de cette réunion, les membres du conseil ont suivi un exposé du directeur de l’Agence dans lequel il a évoqué le bilan de l’action de l’ANLCA au titre de l’année 2019-2020, son plan d’action pour la période 2021-2023 et ses modes de financement, son chantier de transformation numérique et ses procédures de partenariat avec les organisations de la société civile.
L’exposé a porté également sur l’ensemble de mesures proposées pour l’achèvement de la saison 2019-2020 et le démarrage de l’année 2020-2021 en fonction des résultats de l’étude de terrain menée sous la supervision du comité de la stratégie et de l’investissement relevant du Conseil d’administration de l’Agence.
Après délibération et un débat général, les membres du conseil ont adopté une série de résolutions, dont notamment l’adoption du bilan de l’agence au titre de l’année d’alphabétisation2019 -2020, l’arrêté des des données pluriannuelles et des modes de financement des programmes d'alphabétisation pour la période 2021-2023, ainsi que le plan d'action de l'Agence et son budget pour l'exercice 2021.
Le conseil d'administration de l'ANLCA a également approuvé, lors de cette session, les mesures relatives à la gestion de l'achèvement de l'année 2019-2020 et l'ouverture de l’exercice 2020-2021.

Concernant l'achèvement de l'année 2019-2020, le Conseil a décidé de :

  • Reprendre les leçons des programmes d'alphabétisation en présentiel, en partenariat entre les instances de la société civile et l'Agence et ce, à partir du 13 octobre 2020, avec l’adoption du principe de progressivité en fonction de la situation épidémiologique dans chaque région.
  • Ouvrir les classes de lutte contre l'analphabétisme en totale coordination avec les autorités locales, après approbation d'une commission mixte composée de l'autorité locale et de l'Agence, des classes désignées pour la formation    .
  • Adopter le principe de groupes, dans le respect strict de toutes les précautions et mesures de prévention et des conditions de sécurité sanitaire, notamment 1 mètre de distanciation sociale et le nombre maximale de 20 personnes par classe. 
  • Servir la deuxième tranche du soutien (30%) au profit des instances de la société civile (partenaires), après l'achèvement de 50% du programme en présentiel et la signature d'une annexe de l'accord.
  • La nécessité pour les personnes formées de finir 300 heures des cours programmés pour la saison 2019-2020 en présentiel et effectuer 200 heures des cours en présentiel.
  • Adopter un protocole préventif qui précise les compétences de chaque intervenant.
  • Bénéficier des leçons filmées et des contenus numériques fournis par l'Agence tout en mettant en place un guide à cet égard.
  • Le programme sera terminé après l'achèvement par les instances de la société civile des heures restantes.
  • Les examens du contrôle continu auront lieu en présentiel au niveau des groupes, au même titre que l'évaluation finale, et ce d'une manière qui prend en considération les impératifs de sécurité sanitaire et la distanciation sociale.
  • En cas d'amélioration de la situation épidémique, la saison 2019-2020 se déroulera d'une manière normale.

Quant à l'ouverture de l'année scolaire 2020-2021, le Conseil a décidé de :

  • La publication des annonces sur des appels à proposition de projets de programmes de lutte contre l'analphabétisme, à partir de mi-septembre 2020.
  • L'adoption par l'Agence du mécanisme du bureau numérique pour déposer les dossiers de nomination des instances de la société civile aux annonces de propositions de projets pour la saison scolaire 2020-2021.
  • Le démarrage des cours d'alphabétisation, en partenariat entre les instances de la société civile et l'Agence, à partir de janvier 2021.
  • L'ouverture des classes d'alphabétisation par groupes, en fonction de la situation épidémique de chaque région et en pleine coordination avec les autorités locales.
  • L’adoption d’un protocole de précaution qui met au clair les compétences de chaque intervenant.
  • Bénéficier des leçons filmées et des contenus numériques fournis par l'Agence tout en mettant en place un guide à cet égard.
  • Adopter le principe de groupes selon la situation épidémiologique et la nécessité pour les personnes formées de finir 300 heures des cours programmés pour la saison 2019-2020 en présentiel et effectuer 200 heures des cours en présentiel.
  • En cas d'amélioration de la situation épidémique, la saison 2019-2020 se déroulera d'une manière normale.
     

Newsletter