Le chef du gouvernement expose l'approche du Maroc en matière de lutte contre la désertification

Cg_audience_Thiaw.jpg

La rencontre entre le Chef du gouvernement, M. Saad Dine El Otmani et le Secrétaire exécutif de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (CNULCD), M. Ibrahim Thiaw , vendredi 28 juin 2019 à Rabat, a été une occasion pour le Maroc de réitérer  sa volonté de coopérer avec tous les  pays amis, en particulier africains, dans la  lutte contre la désertification et en matière de développement durable.
 
Lors de ces entretiens, le Chef du gouvernement et  le Secrétaire exécutif de la CNULCD ont exprimé leur volonté commune de coopérer afin de  partager les expériences du Maroc et de l’Organisation onusienne avec d'autres pays en matière de  développement durable et d'énergies renouvelables,  ainsi que dans la lutter contre toutes les formes de désertification et les effets des changements climatiques.
 À cet égard,  le Chef du gouvernement a passé en revue l'évolution du Maroc dans ces domaines et les stratégies nationales en a matière qui se sont assignées des objectifs ambitieux, soulignant l'importance attachée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l'assiste, au chantier  de  protection de l'environnement et de la lutte contre toutes les formes de pollution. Il a rappelé dans ce cadre la politique des barrages, lancée sous le règne de Feu SM Hassan II, et qui se poursuit avec  la construction d'un grand barrage et de trois à quatre petits barrages chaque année. 

Le Chef du gouvernement a également évoqué l'attention particulière, dont le souverain a entouré la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP 22) tenue à Marrakech au mois de novembre 2017 et qui a été sanctionnée par de nombreuses recommandations à caractère pratique.

Pour sa part, le Secrétaire exécutif de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (CNULCD), M. Ibrahim Thiaw, a salué les efforts déployés par le Royaume du Maroc, notamment au profit de plusieurs pays africains, appelant à la poursuite et au renforcement de la coopération Sud-Sud dans le domaine du co-développement.

Saluant les efforts du Maroc dans le domaine de la protection de l'environnement, M. Ibrahim Thiaw  a mis l'accent sur  la nécessité d'explorer les possibilités d’un renforcement de la coopération et des partenariats entre le Maroc et d'autres pays en la matière.
Cette rencontre a également été l'occasion de débattre des principaux défis auxquels sont confrontés la plupart des pays africains, notamment en matière d'immigration clandestine, de développement et de stabilité. 

Newsletter