Le Chef du gouvernement : « Les relations entre le Maroc et le Brésil  sont appelées à se développer davantage dans l’avenir »

49454790_1947776445339307_4009953433741164544_n.jpg

Le Chef du gouvernement, M. Saad Dine El otmani a exprimé la ferme volonté du Maroc de développer davantage dans l’avenir les relations entre le Maroc et le Brésil.

M. El Otmani qui a représenté Sa  Majesté le Roi à la cérémonie officielle d'investiture de M. Jair Bolsonaro,  a souligné dans une déclaration à la presse, qu’il avait transmis  à Son Excellence le Président brésilien les félicitations de Sa Majesté  le Roi Mohammed VI que Dieu le Préserve, lui réitérant la qualité et la pérennité de la relation entre les deux pays ainsi que la volonté du Royaume de promouvoir davantage les relations bilatérales.

Dans le même contexte, le Chef du gouvernement a eu un entretien avec le ministre des Relations extérieures portant sur les moyens à mettre en œuvre pour développer ces relations.

 Il importe de souligner que bon nombre de politiciens et de responsables brésiliens ont exprimé leurs remerciements et fait part de leur fierté de la présence du Maroc à la cérémonie officielle d'investiture du nouveau Président.

A  son retour au  Royaume mercredi 2 janvier 2018, Le Chef du gouvernement a affirmé que « le Brésil est un grand pays en Amérique latine et notre relation avec ce pays est historique et est  appelée à être développée et diversifiée» soulignant que le Maroc tient à  promouvoir  les relations économiques unissant les deux pays. « Il ne faut pas perdre de vue que nous disposons actuellement de dix lignes aériennes directes chaque semaine de Casablanca au Brésil, ce qui signifie que les relations humaines et commerciales sont fort importantes.»

Le Chef du gouvernement a par ailleurs relevé que de telles occasions offrent des opportunités de rencontres avec des Chefs d’Etat ou de gouvernement ou encore des ministres des Affaires étrangères pour discuter des relations bilatérales.
A ce propos, le Chef du gouvernement évoqué les entretiens  qu’il a eus avec bon nombre de responsables, notamment ceux du Honduras, du Suriname, du Portugal, du Paraguay, de l’Angola, de Pologne, de Russie et d’Espagne, soulignant que le Maroc accorde une priorité particulière à la promotion des relations avec les pays d’Amérique latine.
 

Newsletter