Le chef du gouvernement examine avec la Directrice exécutive d’ONU-Femmes les moyens de promouvoir la condition de la femme.

1_19.jpeg

Le Chef du gouvernement, M. Saad Dine El Otmani a reçu, jeudi 27 février 2020 à Rabat, la Secrétaire générale adjointe de l’ONU et Directrice exécutive d’ONU-Femmes, Phumzile Mlambo-Ngcuka qui effectue une visite au Maroc pour participer au 5ème forum mondial « Des Villes Sûres et des espaces publics sûrs» tenu du 26 au 28 février à Rabat, sous le thème « égalité des sexes et autonomisation des femmes ».  
Le chef du gouvernement a passé en revue avec la responsable onusienne, les plus importantes réalisations accomplies par notre pays en faveur des femmes, soulignant que ces réalisations sont le cumul et le fruit de longues années d’action, tant au niveau des gouvernements qu’à celui de la société civile et des acteurs politiques et économiques.
« Le Maroc est fermement engagé dans l’amélioration des conditions des femmes et la réalisation des objectifs de l’OUN-Femmes et œuvre également à garantir l’égalité des sexes, à lutter contre la violence faite aux femmes, en particulier les filles par la mise en place d’un environnement sûr et le lancement de programmes visant à soutenir la femme et assurer son autonomisation économique et politique », a dit M. El Otmani. 
Le Chef du gouvernement a exprimé la disposition du Maroc à collaborer avec les organisations internationales spécialisées pour renforcer la place de la femme dans la société marocaine et dans les sociétés des pays africains amis, partant de la conviction du Royaume qu’il existe encore de larges catégories de femmes qui vivent toujours dans la pauvreté et la marginalisation et qui ont besoin de soutien à travers des programmes ambitieux pour atteindre les objectifs escomptés. 
De son côté, la Directrice exécutive d’ONU-Femmes, Phumzile Mlambo-Ngcuka s’est dite heureuse de visiter le Maroc et de participer au forum mondial d’ONU-Femmes, ajoutant que le Maroc est pionnier en matière de protection des droits des femmes et d’amélioration de ses conditions. 
Elle a également mis l’accent sur l’importance que revêt la coopération bilatérale pour garantir l’autonomisation politique et économique de la femme, rappelant que son organisation travaille selon un objectif noble qui consiste à aider les Etats membres à réaliser le principe de l’égalité des sexes et l’autonomisation de la femme. L’organisation œuvre également à appuyer toutes les initiatives qui visent à introduire des réformes législatives et juridiques, a-t-elle souligné.     
Elle a invité le Maroc à partager ses expériences, en particulier avec les pays africains, mettant en relief le progrès tangible réalisé par le Royaume en matière des droits de la femme. 
Cet entretien s’est déroulé en présence du directeur régional de l’UNO-Femmes et de sa représentante pour l’Afrique du Nord à Rabat.  
 

Newsletter