Le Chef du gouvernement : Il est de notre devoir de célébrer les associations sérieuses et de mettre en valeur leurs efforts.

22.jpeg

Le Chef du gouvernement, M. Saad Dine El Otmani a souligné que la commémoration de la journée nationale de la société civile est l’occasion appropriée pour célébrer les associations et les organisations de la société civile sous toutes leurs déclinaisons. 
Intervenant lors d’une cérémonie spéciale organisée vendredi 13 mars 2020 par le ministère d’Etat chargé des droits de l’homme et des Relations avec le parlement, sous le thème « le partenariat entre l’Etat et la société civile : pour le renforcement de la participation citoyenne », le Chef du gouvernement a indiqué que cette célébration est une occasion de mettre en valeur les efforts des associations de la société civile et leur contribution en matière de renforcement de l’exercice des droits et des libertés, d’appui au volontariat et de participation agissante à la dynamique du développement global et durable de notre pays.
M. El Otmani a mis l’accent sur la priorité que le gouvernement accorde à la société civile partant de « notre ferme conviction que les associations et les organisations non gouvernementales constituent un vrai partenaire du gouvernement dans l’élaboration des décisions, la conception et la réussite des projets qui concernent les diverses questions du développement et des droits de l’homme », rappelant la disposition du gouvernement à élargir la sphère de l’exercice de l’initiative civile, à l’appuyer et à l’accompagner.                
Le Chef du gouvernement a estimé que l’augmentation  continue du nombre des associations dans notre pays est un fort indicateur de l’intérêt accordé à l’action civile, ce qui plaide en faveur du renforcement du partenariat entre le gouvernement et la société civile, en tant que levier fondamental pour la réalisation du développement et l’atténuation de la pauvreté et de la précarité. 
Dans le cadre de sa fidélité aux engagements pris dans son programme gouvernemental, le gouvernement a œuvré à mettre en place et à institutionaliser un partenariat de qualité avec les associations et les organisations non gouvernementales en vue de les appuyer et de promouvoir leurs ressources financières. Le gouvernement a également veillé à créer un dispositif incitatif au profit des projets de développement des associations, à développer le portail des partenariats publics en vue de garantir l’accès équitable et transparent au financement public selon des critères de référence clairs basés sur l’égalité des chances et la facilitation de l’accès à l’information, a dit le chef du gouvernement.
Il a également rappelé que le gouvernement a veillé d’autre part à renforcer les principes de la bonne gouvernance en matière de gestion du partenariat entre le gouvernement et la société civile, en consacrant les principes de l’évaluation et du suivi, par le biais de l’adoption d’un cadre contractuel basé sur la réalisation et les résultats. 
Il est à rappeler que le nombre des associations déclarées aux autorités administratives locales est passé à 209.657 contre environ 116.000 associations en 2014 et 130.000 associations en 2016. Ces associations s’activent dans divers domaines de développement social, culturel, environnemental et autres.   
 

Newsletter