Le Chef du gouvernement : Nous parions sur le renforcement des capacités des villes pour faire face aux répercussions des crises

1_23.jpeg

Le Chef du gouvernement, M. Saad Dine El Otmani a affirmé que le modèle urbain de notre pays était au cœur des défis imposés par la lutte contre le covid-19 et que l’enjeu actuel consiste à réfléchir collectivement aux moyens à même d’accroitre et de renforcer les capacités des villes et des regroupements humains en général, pour qu’ils soient plus résilients face aux catastrophes naturelles et aux répercussions des crises sanitaires.
M. El Otmani, qui intervenait mercredi 4 novembre 2020, lors d’une conférence internationale organisée à l’occasion de la Journée internationale des villes 2020, sous le thème “Penser et concevoir la ville de demain”, a mis l’accent sur les défis croissants résultant de l’urbanisation et sur les problèmes environnementaux qui en résultent, ainsi que les problématiques sociétales et psychologiques pour les citoyens vivant dans les villes.
Il a estimé que « le principal défi réside dans la capacité à développer de nouveaux modèles de conception urbaine des villes de demain susceptibles de s’adapter aux changements conjoncturels, de produire de la richesse et de garantir des opportunités d’emploi pour atténuer les effets de la pandémie du Covid-19 sur les villes, en adoptant une politique d’urbanisme efficace pour lutter contre la vulnérabilité et l’exclusion sociales qui peuvent résulter de l’expansion des villes”.
Lors de cette conférence organisée partiellement en présentiel, le chef du gouvernement a également passé en revue l’expérience du Maroc pour construire son propre modèle urbain et relever les nouveaux défis pour s’adapter à la circonstance sans précédent de la pandémie de la Covid-19, rappelant que « notre pays a entrepris, sur hautes orientations de SM le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste, une batterie de mesures en mettant en place les grands axes d’un plan ambitieux de relance de l’économie, qui permettront aux secteurs productifs de retrouver leur santé et d’accroitre leurs capacités à créer des emplois et préserver les sources de revenus ».   
Il convient aussi de se pencher sur le renforcement de la capacité d’adaptation pour faire face à la crise sanitaire et adapter le système d’aménagement du territoire et développer des modèles urbains appropriés, afin de soutenir la cohésion et l’équité territoriales, adopter un modèle de logement renouvelé et mettre en place une nouvelle politique de la ville, a-t-il poursuivi.
L’organisation de ce genre de forum international durant cette conjoncture exceptionnelle, sera l’occasion de réfléchir à la conception et à la planification des villes de demain, dans la perspective de réaliser les objectifs de développement durable escomptés, et de fournir les mécanismes nécessaires à une gouvernance urbaine renouvelée, a-t-il dit, expliquant que ces rencontres offrent, par ailleurs, l’opportunité d’échanger les idées et les expériences et de faire des recommandations tangibles de nature à orienter les politiques urbaines et d’asseoir les bases d’un urbanisme durable.
 

Newsletter