Le Chef du gouvernement: Nous tenons à coopérer et à interagir avec  les différentes institutions constitutionnelles

CG_Concurence.jpeg

Le Chef du gouvernement, M. Saad Dine El Otmani, a exprimé sa détermination d'opérer dans une logique de complémentarité et de coopération avec les différentes  institutions constitutionnelles et dans les différents domaines.

Dans son allocution à l'ouverture  du séminaire national organisé par le Conseil de la concurrence et en partenariat avec le Groupe Banque mondiale,  mercredi 26 juin 2019, sur le thème: " La dynamisation de l'écosystème concurrentiel dans un Maroc ouvert", M. El Otmani a souligné que le gouvernement est constamment à l'écoute et interagit avec les diverses institutions constitutionnelles et les rapports émanant de ces institutions.

S'agissant du Conseil de la concurrence, dont les membres ont été récemment nommés, le Chef du gouvernement a souligné " l’importance particulière que revêt cette institution, compte tenu de l’évolution du Maroc vers une ouverture économique" mettant cependant l'accent sur la nécessité de lutter contre les pratiques anticoncurrentielles et les divers types de concurrence déloyale.  

Le Chef du gouvernement a souligné à cet égard l'importance d'œuvrer à améliorer l’économie nationale et le niveau de concurrence, relevant que le gouvernement « dispose de suffisamment d’audace pour prendre les mesures nécessaires". Il a enfin souligné que le Maroc dispose de sa propre expérience dans ce domaine et qu’il est prêt à la partager tout en tirant bénéfice d’expériences similaires. 

Newsletter