Le Chef du gouvernement préside la réunion du Conseil de Surveillance du Crédit Agricole du Maroc

18-07-2019.jpeg

Le Chef du gouvernement a présidé dans l'après-midi du jeudi 18 juillet 2019 à Rabat, la réunion du Conseil de Surveillance du Crédit Agricole du Maroc, une occasion de s'arrêter sur les réalisations du groupe à travers ses différents plans stratégiques, du plan Horizon 2003 au plan Horizons 2021 ainsi que le projet d’élaboration d’un nouveau plan tenant compte les défis futurs du groupe.

Intervenant à cette occasion, M. El Otmani a salué l'efficience de l'approche opérée pour ces plans qui renforcent le rôle du Crédit agricole en tant qu'acteur fondamental au profit du service public, notamment à travers l'intérêt porté au monde rural et l'appui aux agriculteurs, particulièrement les petits d'entre eux, évoquant l'intérêt soutenu accordé au développement du monde rural par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, qui avait appelé, dans son discours devant les représentants de la Nation à l'ouverture de la session législative d'automne, le 12 octobre 2018, à "consolider les acquis réalisés dans le domaine agricole et à créer de nouvelles activités génératrices d’emplois et de revenus, particulièrement pour les jeunes en milieu rural, dans l’objectif de favoriser l’émergence d’une classe moyenne agricole capable d’exercer sa double vocation de facteur d’équilibre et de levier de développement socio-économique."

Le Chef du gouvernement a souligné que les objectifs fixés par le groupe du Crédit Agricole du Maroc, dont principalement " l'appui au monde rural et le soutien des petits agriculteurs, contribueront à la mise en œuvre de la vision royale dans ce domaine et au renforcement de l'action du gouvernementale quant à l'amélioration des conditions de vie dans le monde rural, et ce, à travers le soutien des entreprises actives dans le domaine agricole, l’accompagnement des jeunes en les motivant et en mettant à leur disposition les financements favorables à la création d'entreprises qui contribueront à promouvoir l’emploi dans le monde rural."

Le Chef du gouvernement a salué les réalisations financières de l'établissement Crédit Agricole du Maroc , notant avec satisfaction que le groupe a pu occuper, en 2018, la quatrième position dans le classement des banques marocaines, malgré les contraintes résultant de ses engagements envers le service public, ce qui démontre les efforts déployés par le groupe pour atteindre ses objectifs stratégiques définis dans le plan Horizons 2021.

M. El Otmani s'est arrêté également sur le défi de la conciliation entre la mission du service public, qui est au cœur des missions de Crédit agricole du Maroc, et les engagements du groupe en ce qui concerne les règles prudentielles contraignantes du secteur, soulignant que ce défi nécessite une évaluation continue des réalisations et un redressement périodique des objectifs tracés dans les plans stratégiques du groupe, et qui restent étroitement liés aux objectifs stratégiques du pays en ce qui concerne le développement du monde rural et le soutien aux petits agriculteurs en particulier.

Les membres du Conseil de la surveillance ont, à cette occasion, suivi un exposé du président du Conseil d'administration collective du groupe, concernant les principaux indicateurs financiers au titre de l'année 2018, faisant état d'un bilan de 107 milliards de dirhams (MMDH), 82 MMDH de ressources clientèles et 80 MMDH de crédits octroyés. Le groupe a réalisé un produit net bancaire de près de 4 MMDH, en obtenant 55,2% de la part du marché des comptes bancaires dans le monde rural, et a soutenu l'agriculture et l'industrie agricole en finançant des investissements agricoles de nature productive et solidaire avec une enveloppe financière d'environ 58 milliards de dirhams sur la période allant de 2009 à 2018.

De son côté, le président du Conseil d'administration collective du groupe Crédit agricole Maroc a présenté le projet du plan stratégique « CAP 2023 » qui se base sur des axes principaux, dont l’établissement du service public au cœur de la vision de la banque, la consolidation de ses capacités financières pour assurer la continuité des modèles économique et structurel, la diversification des activités de la banque et la mise en œuvre d’un plan clair pour sa transformation digitale. Après une discussion approfondie des différentes composantes du plan stratégique « CAP 2023 », les membres du Conseil de surveillance ont approuvé ce dernier et donné leur accord de principe quant au renforcement des fonds propres de la société.

Ont pris part à cette réunion, le ministre de l'Agriculture, de la pêche maritime, des eaux et des forêts, le ministre délégué auprès du ministre de l'Intérieur ainsi que le reste des membres du Conseil de surveillance, le ministre délégué au ministre de l'Intérieur et d'autres membres du Conseil de surveillance.

Newsletter