Le Chef du gouvernement reçoit le président du sénat chilien

1_13.jpeg

Le Chef du gouvernement, M.  Saad Dine El Otmani a reçu jeudi 30 janvier à Rabat le président du Sénat de la République du Chili, M. Jaime Quintana, actuellement en visite au Maroc à la tête d’une importante délégation parlementaire chilienne. 

Les deux parties se sont entretenues à cette occasion des moyens à mettre en œuvre pour le renforcement des relations d’amitié et de coopération entre les deux pays. Elles ont mis l’accent sur la qualité des relations d’amitié qui unissent les deux pays, relevant les nombreuses similitudes entre le Maroc et le Chili de part leur situation géographique en tant que passerelles entre l’Asie et l’Amérique et entre l’Afrique et l’Europe et de l’ouverture de leurs économies respectives sur leur environnement régional et international. 

Les deux responsables ont également souligné l’implication des gouvernements des deux pays dans le traitement de plusieurs défis communs, en matière de développement économique et social, de lutte contre les effets des changements climatiques, d’appui au développement durable et d’édification de l’avenir sur des bases saines.

Le Chef du gouvernement a mis l’accent sur la grande importance que revêt le processus d’échange de visites entre responsables des deux pays, qui ouvrede larges perspectives au partenariat maroco-chilien et offre de réelles opportunités d’ouverture des deux pays sur l’environnement sud-américain et africain. Il a également rappelé les initiatives qu’entreprend le Maroc sous la conduite éclairée de SM Le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, en faveur du développement économique, social et humain en Afrique, lesquelles initiatives procèdent de la ferme conviction du Royaume quant aux potentialités prometteuses dont regorge le continent à tous les niveaux. 

Le chef du gouvernement a réitéré les remerciements du Maroc au Chili, et à l’ensemble de ses institutions, pour sa position constante appuyant la cause de l’intégrité territoriale du Royaume, notamment le soutien du sénat chilien au rapport  de l’ONU sur l’initiative marocaine d’autonomie dans les provinces sahariennes du Royaume, qui représente une solution sérieuse  réaliste et crédible. 

L’entrevue a d’autre part porté sur les préparatifs en cours pour la tenue de la commission mixte maroco-chilienne, appelée à offrir une opportunité d’impulser la coopération bilatérale et de promouvoir les échanges entre les deux pays. 

L’entretien s’est déroulé en présence notamment de l’ambassadeur du Chili à Rabat.

Newsletter