Le Chef du gouvernement reçoit les membres de la Commission du droit d'accès à l'information.

CG_Information.jpg

Le Chef du gouvernement, M. Saad Dine El Otmani, a reçu mercredi 13 mars 2019, au siège de son département, les membres de la Commission du droit d'accès à l'information, en présence de son président, M. Omar Seghrouchni qui avait été nommé par Sa Majesté le Roi, que Dieu l'assiste, en tant que président de la Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel (CNDP). 

À l'ouverture de la réunion, le Chef du gouvernement a félicité les membres de la Commission et leur a souhaité du succès dans leur mission, exprimant l’espoir que la Commission parviendrait à atteindre les objectifs énoncés dans la loi 31.13, entrée en vigueur mardi 12 mars 2019.

Dans ce contexte , le Chef du gouvernement a mis l'accent sur l'engagement du Maroc envers lui-même et envers  les citoyens pour assurer ce droit - là, universellement reconnu, compte tenu de son importance  dans le renforcement de la transparence et la consolidation de la culture de bonne gouvernance.

Le Chef du gouvernement a également souligné l'importance de l'action de la Commission dans la réalisation des objectifs de la loi en question, à savoir principalement, la promotion et la consolidation des règles d'ouverture et de transparence et le renforcement de la confiance dans les relations de l'administration avec ses usagers, tout en assurant la crédibilité et l'intégrité dans la gestion des affaires publiques et la consolidation de la démocratie participative " Ces règles, a ajouté M. El Otmani,  contribueront incontestablement à augmenter le degré de  confiance et à renforcer la transparence, considérée comme une clé de l’intégrité."

Le Chef du gouvernement s’est par ailleurs dit satisfait de la manière dont le projet de loi 31.13 sur le droit d'accès à l'information avait été élaboré. Il s'est félicité des initiatives nationales prises dans ce contexte - là, des études comparatives réalisées ainsi que de l'examen des différents critères et principes adoptés par certaines organisations internationales.  
 
Le Chef du gouvernement a également salué  l'approche participative adoptée dans  l'élaboration du  projet  à travers la création d'un comité mixte réunissant plusieurs ministères et institutions nationales, le suivi de quelques experts ainsi que  la participation de tous les citoyens et acteurs concernés, invités à exprimer leurs points de vue et à soumettre des propositions pour enrichir le contenu de ce projet, publié sur le site  du  Secrétariat général du gouvernement entre le 26 mars et le 24 avril 2013.   
Ont pris part à cette réunion le ministre d’Etat chargé des Droits de l’Homme, le ministre de la Culture et de la Communication, le ministre délégué auprès du Chef du gouvernement, chargé de la réforme de l'administration et de la fonction publique.


 

Newsletter