Le Chef du gouvernement s’entretient avec le ministre grec des Affaires Etrangères 

15-01-2020.jpeg

Le chef du gouvernement M. Saad Dine El Otmani a reçu mercredi 15 janvier 2020 à Rabat, le ministre grec des Affaires Etrangères M. Nicos Dendias,  qui effectue             actuellement une visite de travail au Maroc destinée à renforcer les relations d’amitié et de coopération bilatérale.

Les deux parties ont saisi cette occasion pour saluer le bon niveau des liens d’amitié qui unissent le Royaume du Maroc et la Confédération Hellénique, et passer  en revue tous les aspects de la coopération bilatérale et les moyens de la promouvoir dans tous les domaines.

Le Chef du gouvernement a mis l’accent, à cette occasion, l’excellent niveau des liens d’amitiés unissant les deux pays et qui sont basés sur le respect et la considération mutuels, relevant les nombreuses similitudes le Maroc et la Grèce, qui sont confrontés aux mêmes défis et ce à plusieurs niveaux.

Le Chef du guvernement a salué la position de la Grèce à l’égard de la question de l’intégrité territoriale du Royaume, une position réaffirmée par le ministre grec des Affaires Etrangères qui a affirmé que l’initiative marocaine d’autonomie est une approche sérieuse et crédible pour parvenir à un règlement de la question du Sahara marocain et que son pays soutient les efforts onusiens dans ce domaine.

Le Chef du gouvernement a également rendu hommage à la Grèce pour son soutien au Maroc au sein de l’Union Européenne, réitérant l’attachement du Maroc au renforcement de son partenariat avec l’UE et à la poursuite de de sa contribution efficiente dans le traitement d’une série de défis communs à l’espace méditerranéen et qui sont liés notamment à l‘émigration clandestine, à la sécurité et à la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes.

Pour sa part, le ministre grec des Affaires Etrangères a exprimé la considération de son pays pour les réalisations accomplies par le Royaume sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste, ainsi que pour les réformes politiques, économiques et sociales qu’il a entreprises et la contribution agissante du Royaume à la réalisation de la paix et de la stabilité dans la région et dans le monde. Le Maroc se distingue en tant que terre qui garantisse la coexistence entre les religions et les personnes, a-t-il dit.
 Le Chef de la diplomatie grecque a d’autre part souligné que le Maroc représente un partenaire essentiel pour l’Union Européenne, eu égard au rôle qu’il joue dans le traitement de plusieurs problématiques notamment l’émigration clandestine, mais aussi en sa qualité de portail de l’Europe vers le continent africain qui connait désormais une importante dynamique de développement, et où le Maroc a cumulé une importante expérience en matière de coopération.
Les deux parties ont par ailleurs passé en revue une série de questions régionales et internationales d’intérêt commun, en particulier les développements en Méditerranée orientale et en Afrique du nord et les perspectives de coordination entre les pays de la région.    
Cette entrevue s’est déroulée en présence de l’ambassadeur de la Grèce à Rabat. 
 

Newsletter