Les cadres administratifs sont appelés à réconcilier le citoyen avec l’administration et à favoriser la culture de la qualité

2_3.jpeg

Le chef du gouvernement Saad Dine El Otmani a souligné jeudi 6 février 2020 que l’Ecole nationale supérieure de l’administration (ENSA) est appelée à persévérer dans la dynamique de la formation de qualité dans la perspective de doter l’administration marocaine de cadres supérieurs aux hautes compétences à même de garantir une gestion moderne et de perfectionner les méthodologies de mise en œuvre des politiques publiques et de suivi des chantiers de modernisation et de réforme. 

Intervenant lors de la cérémonie de sortie de la première promotion des étudiants du cycle de formation fondamentale de l’ENSA, le chef du gouvernement a salué l’action de cette école qui porte une nouvelle appellation  depuis 2016 après la fusion de l’ancienne Ecole Nationale de l’Administration et de l’Institut supérieur de l’administration.

M. El Otmani  s’est dit confiant de voir l’ENSA contribuer à doter les administrations de hautes compétences, notant que cette école est une institution historique qui remplit un rôle novateur en donnant une forte impulsion à l’administration suivant une méthodologie moderne. Il est impératif de continuer sur cette voie, notamment en ce qui concerne la formation fondamentale et continue et la contribution à l’organisation des concours, à l’instar du concours unifié dédié aux personnes en situation de handicap, a -t-il estimé. 

S’adressant aux nouveaux lauréats, le Chef du gouvernement  les a engagés à faire preuve de valeurs de citoyenneté, de labeur et de qualité, tout en veillant à réconcilier le citoyen avec le service public, assurant de son entière disposition à épauler cette institution. Il a salué au passage les efforts déployés par toutes les administrations et établissements publics qui fournissent l’appui et l’assistance à cette école en vue de renforcer son arsenal de recherche scientifique et appliquée et de mettre en place des opportunités de stage sur le terrain au profit des étudiants de l’école au Maroc et à l’étranger.

Il a plaidé en faveur de la concrétisation des textes qui encadrent les processus de collaboration entre l’ENSA et ses partenaires publics, espérant que cette action puisse contribuer à renforcer les partenariats entre les départements ministériels et l’école dans tous ses domaines d’intervention. 

A rappeler que l’ENSA a été créée en 2016 en vertu de la loi 038-13 du 9 juin 2015 dans le cadre d’un vaste chantier de réformes dont la conception et les contours ont été tracés par  SM Le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste, lors des deux dernières décennies dans ses discours et ses hautes instructions. 
 

Newsletter