Les Chef du gouvernement reçoit le ministre canadien des Affaires Etrangères. 

1_11.jpeg

Le chef du gouvernement Saad Dine El Otmani a reçu, vendredi 24 janvier à Rabat, le ministre canadien des Affaires Etrangères, M. françois Philippe Champagne, qui effectue une visite de travail au Maroc, la première du genre, dans le cadre du renforcement des relations d’amitié et de coopération bilatérale dans divers domaines.

Lors de cette entrevue, les deux parties se sont félicitées de la qualité des liens d’amitié qui unissent le Maroc et le Canada. Le chef du gouvernement a tenu à réitérer au chef de la diplomatie canadienne les condoléances du Royaume du Maroc au Canada suite au crash de l’avion qui a fait 86 morts parmi les ressortissants canadiens. 

Les deux responsables ont souligné la convergence des vues des deux pays sur de nombreuses questions internationales d’intérêt commun. Le chef de la diplomatie canadienne a exprimé à cet égard la reconnaissance de son pays au Maroc pour son soutien au la candidature du Canada en tant que pays membre du conseil de sécurité de l’ONU.
Passant en revue les perspectives de coopération bilatérale, le chef du gouvernement a notamment rappelé certains secteurs qui revêtent un intérêt particulier pour le Maroc et qui sont porteurs d’importantes opportunités de partenariat, notamment la réduction des effets des changements climatiques, le développement des énergies renouvelables, l’appui au développement durable et la préservation des ressources hydriques. 

Il a également mis en exergue la forte implication du Maroc, sous la conduite éclairée de SM Le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, dans le processus de soutien du développement en Afrique, et de la mise en place des conditions de la stabilité et de la paix en faveur des populations, à travers d’importants investissements dans divers domaines et l’encouragement des programmes de coopération tripartite avec ses partenaires internationaux au profit des pays africains amis.

Dans le cadre des volets prioritaires de coopération, les deux parties ont mis l’accent sur les perspectives de coopération en matière de formation professionnelle à la faveur notamment de l’importante expérience que le Royaume a accumulée, et qui lui permet de mettre à disposition des ressources humaines jeunes et justifiant de qualifications  au diapason des exigences de l’économie canadienne. 

Ces entretiens ont  par ailleurs été l’occasion de passer en revue les importantes opportunités d’investissement qu’offre l’économie marocaine.  Le chef de la diplomatie canadienne a exprimé, à ce propos, son admiration pour le développement urbanistique, la qualité des infrastructures et la portée des réformes que le Maroc a entreprises à plusieurs niveaux, saluant également la dynamique du marché financier marocain ainsi que les initiatives qu’entreprend la société civile marocaine, autant de facteurs qui font du Royaume un partenaire essentiel dans la région, à même d’attirer les investissements des grandes institutions canadiennes. 

L’entrevue a également permis d’aborder plusieurs questions d’actualité régionales et internationales. 

Ces entretiens se sont déroulés en présence des ambassadeurs des deux pays.  
 

Newsletter