M. El Otmani promet d’entamer courant 2019 le règlement de la question de la couverture médicale pour les professionnels

الذكرى الأربعين لتأسيس النقابة الوطنية للتجار والمهنيين.jpg

Le Chef du gouvernement, M. Saad Dine El Otmani, a promis le règlement de la question de la couverture médicale en faveur de certains corps de métiers au cours de l’année 2019.

M. El Otmani, qui prenait part vendredi 29 décembre 2018, à la célébration du 40è anniversaire du Syndicat national des commerçants et professionnels (SNCP), a affirmé que son  gouvernement accorde une attention particulière à l’élargissement de la couverture médicale des professionnels, rappelant avoir signé récemment le dernier décret en la matière, outre l’adoption par le gouvernement, lors d’un précédent Conseil,  des quatre principaux décrets relatifs à la couverture médicale. 

Le Chef du gouvernement a ajouté que des consultations ont été entamées avec les professions réglementées en vue de régler la question relative à la couverture médicale au cours de l’année 2019.

Le Chef du gouvernement a également souligné que la généralisation de la couverture médicale qui concernera dans une première étape six à huit instances professionnelles réglementées  constitue « une avancée sans précédent dans l’histoire de la couverture médicale dans notre pays », mettant l’accent à ce propos sur la nécessité de poursuivre le dialogue et la communication avec les autres catégories de professionnels. « Je me suis promis, lors du dernier congrès du Syndicat national des commerçants et des professionnel, a ajouté M. El Otmani, d’agir promptement afin que la couverture médicale soit une réalité tangible sur le terrain. »

M. El Otmani a salué le rôle joué par les commerçants et les professionnels tant dans les villes que dans les villages, mettant en valeur les services éminents qu’ils ont rendus à la nation : « Cette catégorie a joué un rôle majeur avant et après l’Indépendance et continue encore aujourd’hui à accomplir sa mission. Aussi est-il de notre devoir, en tant que responsables, de comprendre ses besoins, d’être à son écoute et de répondre autant que faire se peut à ses revendications.» 

Le Chef du gouvernement a affirmé à ce propos sa forte volonté de répondre aux attentes des professionnels et des commerçants : « J’ai déjà reçu les membres du Bureau exécutif du syndicat et suis tout disposé à poursuivre le dialogue avec eux et avec l’ensemble des organismes professionnels et à leur faciliter le contact et la communication avec les différents  secteurs concernés. » 

Newsletter