Nous sommes fiers du rôle des chambres de commerce, d’industrie et de services

final9.jpg

Le Chef du gouvernement, M. Saâd Dine El Otmani, a affirmé que les chambres de commerce, d’industrie et de services se sont acquittées d’un rôle important et qu’elles sont appelées à en accomplir davantage lors des prochaines étapes pour faire face aux répercussions de la pandémie du coronavirus.

S'exprimant, samedi 30 mai 2020, lors d'une réunion en visioconférence avec présidents des chambres de commerce, d’industrie et de services, en présence du ministre de l'Industrie, du commerce et de l'économie verte et numérique, dans le cadre de l'initiative de concertations avec les forces politiques, syndicales et associatives dédiée à la gestion de l’après 10 juin, M. El

Otmani a mis l’accent sur le rôle et l’importance de ces chambres lors de la présente étape et dans le futur, appelant à la mobilisation générale « pour que nous puissions tous surmonter les problèmes sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste, mais aussi grâce à la coopération de toutes les institutions et à la solidarité de tous les marocain ».
« La mise en place de l’approche participative avec les chambres est d’une extrême nécessité, et la réunion que nous tenons aujourd’hui n’est pas dédiée à prendre des décisions, mais inaugure une série de rencontres », a dit le chef du gouvernement, ajoutant « nous comptons sur la coopération de tous les acteurs dont les chambres de commerce, d’industrie et de services ». 

Il a invité les présidents des chambres assistant à cette réunion à présenter des mémorandums portant sur tout ce qui se rapporte à l’assouplissement du confinement sanitaire, au plan de relance de l’économie nationale sur lequel se penche le gouvernement et au projet de la loi de finances rectificative pour l’exercice 2020.                   
Le Chef du gouvernement s’est félicité, à cet égard, des mesures prises par notre pays depuis l’apparition du premier cas du coronavirus, des mesures qui ont permis au Maroc d’éviter le pire aux plans sanitaire et social et de mette sous contrôle la situation épidémiologique. Il aussi cité les dispositions économiques et sociales prises au profit des ménages et des entreprises impactés par la crise, ajoutant que « nous avons entrepris une action colossale en ce sens. Le soutien accordé aux catégories ciblées revêt un caractère humain et social, même s’il est provisoire,  puisqu’il a permis de venir en aide à ces couches sociales qui ont été affectées par le confinement sanitaire ».    
Le Chef du gouvernement s’est par ailleurs attardé sur le grand chantier de la généralisation de la couverture sociale aux professions libérales et aux indépendants, un chantier auquel le gouvernement a insufflé un nouvel élan après avoir attendu que soit parachevé son dispositif juridique depuis 2005.
Après une action de longue haleine et une large coopération avec le parlement et tous les acteurs des secteurs et institutions concernés, mais aussi avec les professionnels et leurs représentants, le gouvernement a pu promulguer les textes juridiques y afférents, tout comme il a été procédé au lancement effectif de la couverture sociale au profit de trois catégories de professionnels, a rappelé M. El Otmani.
Il a aussi salué l’action louable et permanente entreprise en vue d’une plus grande généralisation de la couverture sociale à d’autres professions et couches sociales, appelant les présidents des chambres à contribuer à ce grand chantier qui requiert une « grande dose » de concertation et de participation pour le mener à terme, de façon à servir les couches ciblées parmi les professionnels, et qui sont aujourd’hui privés de toute couverture sociale qui puisse leur garantir une vie digne. 
 

Newsletter