Réunion avec les représentants des centrales syndicales les plus représentatives

3_5.jpeg

Le Chef du gouvernement, M.  Saad Dine El Otmani a tenu, lundi 30 mars 2020, une réunion avec les représentants des centrales syndicales les plus représentatives, à savoir l’Union marocaine du travail (UMT), la Confédération démocratique du travail (CDT), l’Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM) et de l’Union nationale du travail au Maroc (UNMT), consacrée aux développements de la situation nationale relative à la pandémie du coronavirus et aux mesures prises par le gouvernement pour faire face à cette pandémie et à ses répercussions.

Ouvrant la réunion, qui s’est déroulée en présence du ministre du Travail et de l’insertion professionnelle, le Chef du gouvernement a  passé en revue les développements de la situation épidémiologique au Maroc et la mobilisation générale des différents organes de l’Etat en application des Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste,  pour permettre au pays de contenir cette pandémie et faire face à ses répercussions.

A ce propos, M. El Otmani a réitéré l’attachement du gouvernement à prendre toutes les mesures et dispositions visant à protéger les citoyens contre la propagation du coronavirus et à mettre à disposition tous les moyens nécessaires à l’amélioration des prestations sanitaires, à la poursuite des cours d’enseignement et à la garantie de la continuité des services publics et des activités productives vitales, tout en apportant un soutien aux  différentes catégories sociales touchées par cette épidémie et en accompagnant l’entreprise nationale.

M. El Otmani s’est en outre félicité de l’adhésion, en toute  responsabilité, des centrales syndicales à l’effort national de lutte contre cette épidémie, appelant à davantage de mobilisation des ouvriers et des salariés pour la réussite des mesures préventives prises.

Pour leur part, les représentants des centrales syndicales ont exprimé la pleine adhésion de la classe ouvrière à la mobilisation nationale pour faire face aux répercussions de la propagation de l’épidémie du coronavirus et pour préserver l’économie nationale et permettre au pays de traverser cette conjoncture avec le minimum de dégâts.

Ils ont hautement salué les efforts déployés par les Forces armées royales et les différentes autorités sécuritaires et les professionnels de la santé qui sont en première ligne de la lutte contre cette épidémie.

Les représentants des centrales syndicales ont aussi salué les mesures prises par le gouvernement dans ce cadre, particulièrement celles destinées à la classe laborieuse touchée par les répercussions de cette épidémie sur l’activité économique, insistant sur la nécessité de préserver les droits de la classe ouvrière, de garantir les conditions idoines de la sécurité sanitaire nécessaires à la poursuite des activités productives et d’élargir la subvention destinée aux catégories vulnérables. Ils ont également appelé à la coordination et la concertation avec les représentants des salariés.

S’agissant de la question de la promotion des fonctionnaires évoquée par les représentants des syndicats, le chef du gouvernement a expliqué qu’il s’agit d’un report de l’effet financier de ces promotions  en attendant de dépasser la conjoncture actuelle, tout en préservant les droits acquis. 

Newsletter