Une volonté Maroco-Chilienne pour renforcer les relations économiques et commerciales

2_4.jpeg

Le Chef du gouvernement, M. Saad Dine El Otmani, a reçu lundi 17 février 2020 après-midi à Rabat le Président de la chambre des députés chilienne, Ivan Flores Garcia et la délégation l’accompagnant lors de sa visite au Maroc. 

Il a exprimé à cette occasion, les remerciements du Maroc et sa haute considération pour la position de la Chambre des députés chilienne soutenant l'initiative d'autonomie présentée par le Maroc en vue de parvenir à une solution au conflit artificiel autour de la question du Sahara marocain, et son appui au processus onusien.

M. El Otmani a souligné l'attachement du Maroc à l'unité et à l'intégrité territoriale des pays, qui est l’un des principes fondamentaux de la charte des Nations Unies et une base pour l’édification de relations internationales saines et pérennes ainsi que pour le maintien de la paix. 

Il s’est félicité de l'excellence des relations maroco-chiliennes et du caractère séculaire des liens diplomatiques entre les deux pays, notant que le Royaume est déterminé à renforcer les relations bilatérales, en particulier dans le domaine économique à travers la recherche de solutions innovantes à même d’améliorer la faiblesse des échanges commerciaux actuels. 

Le Chef du gouvernement a, à cet égard, estimé que la création d'un forum des Hommes d’affaires marocains et chiliens, qui se réunira d'une manière régulière et périodique, est de nature à donner une forte impulsion aux relations économiques et commerciales bilatérales, notamment en raison de l’existence de  nombreux facteurs incitatifs pour le développement de ces relations, dont la langue puisqu'un nombre important de Marocains maîtrisent l'espagnol, la langue officielle du Chili.

Pour sa part, M. Flores Garcia s’est félicité de la qualité de l’accueil et a affirmé que la position de la Chambre des députés chilienne au sujet de la question du Sahara marocain est celle-là même qu’adopte l'Etat du Chili. Ces positions sont constantes, a-t-il dit, ajoutant que   son pays reconnait les résolutions des Nations Unies et soutient et continuera à soutenir et à défendre l'initiative marocaine d'autonomie.

Après avoir passé en revue la réalité économique de son pays et les atouts dont il dispose, le responsable chilien a fait part de la ferme détermination de son pays à consolider ses relations économiques avec le Maroc et à améliorer le volume des échanges commerciaux bilatéraux, mettant en avant la position stratégique du Royaume et les perspectives prometteuses du renforcement de ces relations.
 

Newsletter