Ouverture à Addis-Abeba du sommet de l’UA avec la participation d’une forte délégation marocaine.

1_9.jpeg

Le chef du gouvernement, M. Saad Dine El Otmani est arrivé dimanche 9 février 2020 à Addis-Abeba, où il préside la délégation marocaine participant au 33 ème sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union Africaine (UA), qui se tient les 9 et 10 février dans la capitale éthiopienne.

La séance d’ouverture de ce sommet a a été marquée par la participation de plusieurs chefs d’Etat et de gouvernements africains, ainsi que des représentants et chefs de plusieurs organisations régionales et internationales. 

La délégation marocaine présentera à ce sommet le rapport de SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, sur la migration, et prendra part à la cérémonie de lancement officiel de la troisième Commission Climat pour les Etats insulaires. La délégation saisira en outre cette occasion pour tenir des rencontres bilatérales avec des chefs d’Etat et de gouvernements africains participant au sommet.

Dans des déclarations à la presse, le chef du gouvernement a indiqué que la participation du Maroc à cette rencontre procède de sa volonté de contribuer à l’examen de toutes les questions soumises au sommet, qu’elles soient politiques, économiques, sociales ou culturelles, précisant que la délégation  aura, cette fois-ci, l’honneur de présenter le rapport de SM le Roi sur la migration.

Le Maroc, qui est l’un des grands investisseurs en Afrique, veille à contribuer au développement du continent selon le principe gagnant-gagnant, a dit Saad Dine El Otmani, ajoutant que la participation agissante de la délégation marocaine à ce sommet émane aussi de la politique volontariste du Royaume vis-à-vis du continent africain.

Il a également rappelé les nombreux rôles dévolus au Maroc pour préserver la sécurité du continent, comme l’illustre sa participation aux opérations de maintien de la paix des casques bleus de l’ONU en Afrique et ailleurs, précisant que les principes fondateurs de la politique extérieure du Royaume sont basés sur la non-ingérence dans les affaires intérieures des Etats, le respect de leur souveraineté et la préservation de la stabilité et de l’intégrité territoriale des Etats. Il s’agit aussi de veiller au règlement de tous les différends par le dialogue et les voies pacifiques, a-t-il poursuivi, notant que le thème choisi pour ce 33ème sommet de l’UA est en parfaite harmonie avec la politique extérieure qu’adopte le Royaume ces dernières décennies tant en Afrique que dans le reste du monde.

Répondant à une question sur le Sahara Marocain, le chef du gouvernement a souligné que Maroc est dans son Sahara et que le Sahara est dans son Maroc, ajoutant que le Royaume continue de collaborer avec l’ONU et son secrétaire général pour parvenir à un règlement à ce conflit artificiel, parallèlement avec la poursuite des chantiers de développement économique et social et la forte participation des populations des provinces sahariennes à la vie politique et économique de leur pays.

Concernant la question palestinienne, le chef du gouvernement a réitéré les positions fortes et constantes de soutien et de solidarité du Maroc avec le peuple palestinien. 
L’importante délégation marocaine à ce sommet est composée aussi du ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidants à l’étranger, Nacer Bourita et du ministre délégué auprès du ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération africaine  et des Marocains résidants à l’étranger Mouhcine Jazouli.
 

Newsletter