Le chef du gouvernement préside la réunion du Conseil de Surveillance et la réunion de l’assemblée générale ordinaire et extraordinaire du Holding Al Omrane.

1.jpeg

Le chef du gouvernement, M. Saad Dine El Otmani a présidé, lundi 29 juin 2020 à Rabat, la réunion du Conseil de Surveillance et la réunion de l’assemblée générale ordinaire et extraordinaire du Holding Al Omrane, consacrées au bilan d’activité et aux réalisations du groupe au titre de l’année 2019, ainsi qu’aux perspectives de son action pour la prochaine étape à la lumière des développements dus à la pandémie du coronavirus « Covid-19 » et ses répercussions sur les activités économiques en général et le secteur du bâtiment en particulier. 
Ouvrant les travaux de cette réunion, le Chef du gouvernement a souligné que notre pays a pu, grâce aux orientations royales et au souci constant de SM le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste, de préserver la santé et la sécurité des citoyens, maitriser la situation épidémiologique et entamer la deuxième phase de l’allégement du confinement sanitaire et la reprise de la plupart des activités économiques, dont celle du bâtiment et de l’immobilier.
Il a rappelé dans ce sens que le gouvernement, représenté par le ministère de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, a veillé à promulguer les lignes directrices pour la gestion du risque de propagation de la pandémie sur les lieux du travail, en particulier dans le secteur du bâtiment en vue de garantir la sécurité de tous les employés et les intervenants dans ce secteur. 
Il a noté que ce secteur, qui compte parmi ceux qui emploient le plus de main d’œuvre dans notre pays, est en mesure de représenter un levier pour le décollage économique escompté, et ce avec la contribution en particulier du groupe Al Omrane, considéré comme étant un acteur agissant dans ce domaine.      
Le Chef du gouvernement a rappelé une batterie de mesures entreprises pour atténuer les effets de la pandémie sur l’économie nationale et garantir sa relance, notamment l’amélioration des délais de paiement des établissements et entreprises publics,  le lancement, par l’Etat du dispositif de garantie pour consolider les recettes des entreprises, l’allégement de la pression sur leur trésorerie et le maintien du niveau de l’investissement public malgré les contraintes induites par cette pandémie. 
Le Chef du gouvernement a appelé le groupe Al Omrane à poursuivre sa coordination avec le ministère de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville dans la perspective d’adopter une nouvelle approche qui tienne compte des mutations économiques et sociales de l’après-Covid-19, tout en capitalisant sur les opportunités offertes, y compris le cumul qui s’est constitué et qui représente un lourd fardeau pour le groupe, mais qui pourrait être utilisé à bon escient en cette conjoncture selon une vision globale basée sur la complémentarité entre toutes les parties concernées dans le respect des contraintes financières de l’Etat et la nécessité de préserver les équilibres financiers du groupe.
Le Chef du gouvernement a invité tous les intervenants dans les activités et les programmes de cet établissement public à contribuer à l’élaboration de cette approche, et à veiller à garantir un maximum de coordination, d’action commune et de convergence des efforts. 
Les membres du conseil ont par la suite suivi et débattu d’un exposé du président du directoire du Holding Al Omrane, dans lequel il a passé en revue les principales activités et réalisations du groupe pour l’année 2019, et les perspectives de son action dans le cadre du programme d’action du groupe pour 2020 et à la lumière des mutations économiques et sociales de l’après-coronavirus.
Au terme des ses travaux, le conseil de surveillance a adopté le programme d’action du groupe pour l’année 2020 et le projet de son budget.   
Le Chef du gouvernement a par la suite préside la réunion de l’assemblée générale ordinaire et extraordinaire du groupe. Il a notamment été procédé à l’adoption des comptes sociaux et consolidés du groupe, l’affectation des résultats et l’amendement du statut du groupe. 
Cette réunion s’est déroulée en présence de la ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, du ministre de l’Energie, des mines et de l’environnement, des membres du conseil de surveillance et des représentants des établissements membres du conseil. 
 

Newsletter