Le Chef du gouvernement préside une réunion du Conseil de l'AMDIE

AMDIE.jpg

Le Chef du gouvernement, M. Saad Dine El Otmani, a présidé mercredi 3 avril 2019 la deuxième réunion du Conseil d'administration de l'Agence Marocaine de Développement des Investissements et des Exportations (AMDIE), consacrée à la présentation du bilan de l’agence pour l’année 2018 et de son plan d'action 2019.      

Dans son allocution d’ouverture, M. El Otmani a souligné l’importance particulière qe S.M. le Roi Mohammed VI accorde à la promotion des investissements, pour leurs retombées en termes de création d’emplois et de développement de l’économie nationale, le souverain ayant défini, dans son  discours  à l'occasion du 19-ème anniversaire de  Son intronisation, la feuille de route visant à faciliter l'investissement et à accroître l'attractivité du Maroc. 

Dans ce contexte, M. El Otmani a passé en revue une série  de réformes structurelles que le gouvernement a  entrepris de mettre en œuvre, telles le parachèvement  du chantier relatif au nouveau cadre juridique des centres régionaux d'investissement, la création des comités régionaux unifiés pour l'investissement, l'actualisation de l'arsenal juridique lié au climat des affaires  et à l'amélioration de l'image du Maroc et son renforcement en tant que destination privilégiée des investisseurs.
À cet égard, le Chef du gouvernement a évoqué l'adoption par le Parlement, au cours de sa session extraordinaire en cours, du projet de loi sur les sûretés mobilières, qui constitue  une évolution qualitative dans le financement des entreprises, en particulier des petites et moyennes entreprises.  Dans le même contexte, il a évoqué l'intégration de l'Agence marocaine pour le développement des investissements et des exportations dans la liste des institutions et entreprises publiques stratégiques, compte tenu de son rôle primordial dans la mise en oeuvre de la stratégie nationale de développement des investissements nationaux et internationaux et de leur promotion, à travers notamment l’accompagnement des investisseurs, et la mise à leur disposition d'une banque de données afférente aux projets d’investissement, et ce, dans le cadre d'un système intégré réunissant tous les intervenants et en premier lieu les centres  régionaux d'investissement.
.
En ce qui concerne le bilan de l'action de l'AMDIE,  le Chef du gouvernement  a noté qu'en 2018, l'Agence a pu réaliser une part  importante des objectifs inclus dans son programme  d'action, à côté  des efforts déployés par l'Agence durant l'année en cours pour gérer la phase de restructuration résultant de la fusion des trois institutions:  L’Agence Marocaine de Développement  des Investissements, le Centre Marocain de Promotion des Exportations et L'Office des Foires et Expositions de Casablanca (OFEC).

Le Chef du gouvernement s'est dit confiant que l'Agence atteindra dans l'avenir tous les objectifs escomptés, drainera davantage d'investissements dans les secteurs porteurs et contribuera efficacement à la réalisation des objectifs du programme d'accélération industrielle dans notre pays. 

Le Chef du gouvernement a appelé toutes les parties concernées à adopter les objectifs de l'Agence, à l'aider et à l'accompagner dans  l'accomplissement  de ses missions  dans les meilleures conditions, et à  trouver des solutions urgentes appropriées  aux divergences relatives aux mécanismes de gestion de l'Agence dont l'organigramme et le statut des fonctionnaires tout en veillant à l'application des dispositions des textes législatifs liés aux droits acquis.

Les membres du Conseil ont par la suite suivi un exposé  du ministre de l'Industrie, du Commerce, de l'Investissement et de l'Economie numérique, qui a mis en relief l'important développement des investissements étrangers dans le Royaume  et  la dynamique  qui caractérise  certains secteurs, tels que l'automobile, l'aéronautique, l'électronique, grâce à la politique incitative menée par le Royaume et à la volonté des institutions de créer les conditions propices  à l'investissement. 
Pour sa part, le Directeur général par intérim de l'Agence a passé en revue les principales  actions  de l'Agence en 2018, notamment en ce qui concerne le suivi et l'accompagnement  des entreprises exportatrices, l'organisation d'expositions et autres manifestations commerciales, ainsi que les résultats importants des travaux de la Commission des investissements, qui a approuvé des projets d'investissement d'un montant global de 57 milliards de dirhams, qui permettront la création de 9000 emplois.
 Au terme de ses travaux, le Conseil a approuvé le projet de plan d'action  de l'Agence pour 2019 et son projet de budget pour la même année. Il a également procédé à l'arrêt des comptes de l'Agence au titre de l'année 2017 et a approuvé une série de résolutions relatives à la gestion de l'Agence.  
Ont pris part  à la réunion le ministre de l'Industrie, du Commerce, de l'Investissement et de l'Économie numérique, la secrétaire d'État auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, le secrétaire d'État auprès du ministre de l'Industrie, du Commerce et de l'Investissement et de l'Économie numérique, chargé de l'Investissement , des représentants de l'Association des présidents des régions, la Confédération  générale des Entreprises du Maroc, la Fédération des chambres de commerce, de l'industrie et des services, l'Association marocaine des exportateurs ainsi que des représentants des secteurs ministériels membres du Conseil. 
 

Newsletter