Sixième session  du Conseil d’Orientation Stratégique  de MCA- Morocco

_MG_3500.JPG

Le Chef du Gouvernement, M. Saad Dine El Otmani, a présidé vendredi 31 mai 2019 à  Rabat, la sixième session du Conseil d’orientation stratégique (COS) de l’Agence MCA,  consacrée essentiellement au bilan de la mise en oeuvre du programme de coopération objet du  deuxième Compact  de la Millennium Challenge Corporation (MCC) et à la présentation des prochaines étapes de sa réalisation. 

Dans son allocution à l'ouverture, le Chef du Gouvernement  a relevé que le programme de coopération objet du Compact étant à sa deuxième année  après son entrée en vigueur, soit  à mi-parcours, il y a lieu d’évaluer les réalisations enregistrées et de réfléchir aux moyens à même d’accélére le rythme des réalisations lors des prochaines étapes. 

Le Chef du Gouvernement s’est également arrêté sur la nature des projets inscrits dans le cadre de ce programme, élaborés dans la perspective   de contribuer au développement économique notamment en investissant dans le capital humain, en encourageant la libre initiative économique et en renforçant la bonne gouvernance. 

Dans ce contexte, M. El Otmani a évoqué les deux projets phares du programme: le projet « Education et formation pour l’employabilité », comprenant trois activités « éducation secondaire », « formation professionnelle » et « emploi »,  qui vise à accroître l'employabilité  des jeunes à travers l’amélioration de la qualité de l'enseignement secondaire et l’adéquation  des programmes de formation professionnelle avec les exigences du marché de l'emploi ainsi que le développement de programmes pour l’insertion professionnelle des jeunes et des femmes en situation de vulnérabilité, et ce à travers un financement basé sur les résultats. 

Le deuxième projet , celui de la « Productivité du Foncier »,  vise, l'accroissement   de la productivité du foncier au Maroc à travers une meilleure réponse du foncier existant aux éxigences des investisseurs et pour le renforcement du climat de l'investissement. Il comporte trois activités:  « la Gouvernance du foncier », le « Foncier industriel » et le « Foncier rural ». 
A cet égard, le Chef du gouvernement a noté avec satisfaction que les différents projets étaient en cours  de réalisation, ce qui nécessite la conjugaison des efforts   de toutes les parties  concernées, et requiert l’attachement de tous à maintenir  un  rythme d'exécution assurant la réalisation des objectifs escomptés dans le respect des délais impartis.
S'agissant du volet « Education et formation pour l’employabilité », l'Agence a pu mener à bien les études techniques sur les travaux relatifs à l'infrastructure des établissements bénéficiaires dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et qui seront entamés à partir de l'été 2019.  D'autres établissements bénéficiaires dans les  régions de Fès-Meknès et  de Marrakech-Safi suivront.  En outre, un plan de formation dans les domaines de la pédagogie et de la gestion, ciblant environ 6 000 enseignants et cadres administratifs des établissements concernées, a été mis au point.
  .
En ce qui concerne l’activité "formation professionnelle", les  critères de sélection des projets bénéficiant du Fonds "Charaka" ont été fianlisés: il s’agit de 15 projets dans différents secteurs, notamment l’agriculture, l’industrie, le tourisme, l’artisanat, la santé et la logistique.  Les études d’ingénierie et techniques débuteront incessamment  en vue de lancer des travaux d’infrastructure destinés à la création, l'extension ou le réaménagement des centres de formation professionnelle bénéficiaires.  

Le  Chef du gouvernement a appelé dans ce sens  l'Agence et tous les intervenants à faire de ces centres un modèle  pour l'implication du secteur privé et pour consacrer la bonne gouvernance afin de garantir de réelles opportunités d'insertion des lauréats dans le marché du travail.
  
En ce qui concerne l'activité "emploi", un appel à  projets d'intégration dans le marché du travail a été lancé au mois de  mars,  en adoptant une approche de financement basée sur les résultats.  Les propositions parvenues à l'Agence sont en cours d'évaluation pour la sélection de projets pouvant bénéficier des subventions dans le cadre du programme.  Des mesures préliminaires à grande valeur ajoutée ont également été identifiées pour être mises en œuvre dans le cadre du renforcement  du  dispositif de surveillance du marché de l'emploi.  
 S’agissant du projet « Productivité du foncier », il sera procédé au mois de juillet au lancement des travaux techniques et sur terrain de l’opération d’établissement des titres de propriété pour les ayant droit des terres collectives se trouvant dans les périmètres d’irrigation du Gharb et du Haouz,   et qui concernera une superficie totale avoisinant 66.000 hectares.
D'autre part, les études techniques relatives aux zones industrielles pilotes seront bientôt achevées;  il est prévu que les travaux d’aménagement extérieur débutent  au cours du deuxième semestre de cette année, après achèvement des dispositions administratives relatives à la mobilisation du foncier et des autorisations administratives ainsi que la conclusion des accords avec les établissements concernés par les raccordements d’électricité et de l’eau ainsi que de l’assainissement liquide.
Il importe également de souligner que l’appel à projets a été lancé pour bénéficier du Fonds des Zones Industrielles Durables (FONZID) avec un financement conjoint entre le MCA et le gouvernement marocain.
Le Chef du gouvernement a aussi noté que le Compact II comprend , en plus de ces projets concrets, des réformes structurelles concernant la formation continue, l’amélioration du système actuel de prospection et d’analyse du marché du travail, ainsi que la mise en place d’un cadre juridique relatif aux espaces d’accueil industriel. Il a ajouté que de tels chantiers de réforme requièrent le soutien de tous les intervenants et une large concertation ainsi qu’un accompagnement particulier du fait que leur réussite  demeure  tributaire en grande partie de l’implication de tous les  partenaires et intervenants.

M. El Otmani a souligné  dans ce sens  que les ministères concernés sont appelés à fournir  l’appui politique et se concerter  avec  les différents intervenants avant l’approbation de ces projets.
Le chef du gouvernement a par ailleurs relevé que programme de coopération objet du Compact II, dont il ne reste que trois années d’exécution, nécessite une accélération du rythme de réalisation en vue de réussir le pari de réformes de fond, d’autant plus que l’ensemble des projets de ce programme relèvent de secteurs concernés par les Hautes Orientations Royales qui mettent l’accent sur la nécessité de réformer le système de l’éducation et de la formation, d’adapter la formation aux exigences du marché du travail et de mettre le foncier au service du développement.
Le Chef du gouvernement a enfin  exprimé ses remerciements à l’Agence Millenium Challenge Corporation et à travers cette instance au gouvernement américain, saluant la mobilisation continue de toutes les parties prenantes des différents départements ministériels, institutions,  instances publiques et acteurs du secteur privé et de la société civile pour leur engagement constant en vue de réussir la réalisation du Compact II.

Les membres du conseil ont suivi un exposé du Directeur Général de l’Agence de MCA Maroc, sur le bilan de la mise en oeuvre du Compact II, relatif aux activités « éducation secondaire », « formation professionnelle », « emploi » faisant partie du projet «Éducation et Formation pour l’Employabilité», ainsi que des activités relatives au «Foncier industriel», «Productivité du foncier» et «Foncier rural» et le bilan des réalisations financières de l’Agence..
Le conseil a suite en approuvé une série de résolutions concernant notamment le deuxième volet du manuel de procédures relatives à la gestion du fonds du programme d’Emploi par le financement basé sur les résultats, trois conventions et un avenant de convention relatif à l’instance chargée de l’exécution de l’activité « foncier rural » qui porte sur l’inclusion de la zone d’Al Haouz dans les régions bénéficiant des procédures d’attribution des lots aboutissant à l’octroi des titres de propriété ainsi que la convention conclue entre l’Agence et le Groupe Crédit Agricole et la convention établie entre l’Agence et le Centre Marocain de médiation et d’Arbitrage de Casablanca, dans le but de statuer sur les recours concernant les appels d'offre.
Ont pris part à cette réunion, le ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle, les représentants des autres départements ministériels membres du conseil,  des représentants du Conseil Supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique et ceux  des établissements publics et de la société civile concernés par le Compact II ainsi que  des représentants de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM).
 

Newsletter