Nous déployons d’énormes efforts pour relancer l’économie, sauver les entreprises et soutenir le pouvoir d’achat des citoyens

Question :
La politique du gouvernement post-confinement : quel plan de relance économique et de traitement des impacts sociaux de la crise?
Date de la Session :
Session :
دورة أبريل 2020

Le Chef du gouvernement, M. Saad Dine El Otmani a affirmé que l’exécutif déploie ce qui est en son possible pour relancer l’économie nationale, à travers l’élaboration d’un plan de  promotion à court terme, une stratégie de décollage économique à moyen terme et la mise en place d’une charte de décollage économique et de l’emploi. 

M. El Otmani, est intervenu, mardi 16 juin 2020, lors de la séance mensuelle de la Chambre des conseillers consacrée à la politique générale, sous le thème “La politique du gouvernement post-confinement : quel plan de relance économique et de traitement des impacts sociaux de la crise?”. Dans ce cadre, et après avoir imploré le Très-Haut d’accorder un prompt rétablissement à SM le Roi Mohammed VI, Que Dieu l’assiste, et avoir félicité le Souverain pour le succès de l’opération chirurgicale qu’il a subie, Le Chef du gouvernement a indiqué que le grand pari que notre pays devra remporter dans la prochaine phase, demeure la relance de l’économie nationale et la reprise des activités économiques, commerciales et des services.

Pour cela, a insisté le Chef du gouvernement, il importe que tous les intervenants conjuguent leurs efforts dans le cadre d’une approche participative, qui place l’intérêt de la patrie au-dessus de toute autre considération. Il a rappelé que la phase d’allégement du confinement sanitaire qui a débuté le 11 juin 2020 sera suivie d’une autre phase qui sera marquée par une extension des mesures d’allègement du confinement et l’autorisation d’autres activités sociales, économiques et culturelles, tandis qu’une autre phase ultérieure connaitra davantage d’allégement pour d’autres activités.
Le Chef du gouvernement a fait remarquer qu’une semaine après le début de l’allégement, tous les secteurs gouvernementaux connaissent une activité soutenue ainsi que des réalisations et des annonces successives, ajoutant que l’ensemble des secteurs poursuivront leurs efforts pour préparer les mesures d’un assouplissement supplémentaire, faisant allusion au lancement de certaines d’entre elles au profit des zones 1 et 2 en fonction du suivi et de l’évaluation permanente de la situation épidémiologique entrepris par le ministère de la santé et les autres secteurs concernés. 
« Notre but est de garantir un retour sûr à la normale dans notre pays, sans exposer la patrie et les citoyens à une rechute négative aux conséquences incalculables », a ajouté M. El Otmani.
Il a réitéré son appel à continuer d’aller de l’avant avec certitude et assurance, à faire preuve de patriotisme, de transparence et de davantage de patience et de vigilance « pour que nous puissions sortir sains et saufs de cette crise ». Le gouvernement, grâce en soit rendue à Dieu, a-t-il ajouté, « a pu donner l’exemple du succès de ses décisions et qu’il est et restera toujours au rendez-vous. Pour sa part, le peuple marocain a fait montre d’un sens élevé de solidarité, d’unité, de cohésion et de mobilisation derrière SM le Roi, que Dieu l’assiste ».
« Nous devons préserver ces réussites collectives et donner des signaux forts et positifs, sachant que plus les élites sont fortes et engagées, plus les citoyens interagissent positivement avec elles et que nous ne pouvons réussir dans le présent et dans l’avenir que si nous persévérons dans cet esprit de coopération », a affirmé M. El Otmani. 
Le Chef du gouvernement  a ajouté que « l’expérience marocaine de gestion des effets de la pandémie du coronavirus peut être considérée, en toute humilité et fierté, comme une expérience marocaine pure et unique en son genre. Nous avons confiance en nos experts. Nous ne copions de personne, mais nous tirons profit des expériences d’autrui ».           
La vision du gouvernement pour la relance de l’économie nationale, a ajouté le Chef du gouvernement, est basée sur un plan de relance économique qui s’étalera jusqu’à fin 2021 pour remettre l’activité économique à son niveau de l’avant-covid-19 et puis sur un plan de décollage économique à moyen terme qui sera élaboré en parfaite harmonie avec le chantier de renouvellement du modèle de développement.
La conjoncture économique et financière difficile que traverse notre pays, à l’instar d’autres pays du monde en raison des répercussions de la pandémie du coronavirus, « a porté préjudice à plusieurs secteurs vitaux suite à la mise en place de l’état d’urgence sanitaire, et c’est pourquoi nous avons élaboré une vision préliminaire du plan de relance économique, basé sur le renforcement du pouvoir d’achat des citoyens, la préservation des postes d’emploi, le renforcement des dispositifs d’aide sociale au profit des catégories vulnérables affectées par la crise et la poursuite du soutien et de l’accompagnement nécessaires en faveur de toutes les catégories des entreprises nationales impactées », a rappelé le Chef du gouvernement.

Newsletter