Le Chef du gouvernement reçoit le Secrétaire général de la Zone de Libre-échange continentale africaine (ZLECAf)

1_41.jpeg

Le Chef du gouvernement, M. Saad Dine El Otmani a reçu, mardi 18 mai 2021 à Rabat, le Secrétaire général de la Zone de Libre-échange continentale africaine (ZLECAf), M. Wamkele Mene, avec qui il a eu des entretiens axés sur les perspectives de développement de la ZLECAf et sur le renforcement de la coopération et de l’intégration interafricaines.
M. El Otmani a mis en l’accent lors de cette entrevue sur la grande importance que le Maroc accorde à cette zone de libre-échange continentale africaine, une initiative à laquelle le Royaume a adhéré dès le début, eu égard à ses perspectives prometteuses en termes de renforcement de coopération entre les pays africains et d’intégration de leurs économies, et en droite ligne des principes et objectifs de la politique africaine adoptée par le Maroc depuis plus de deux décennies, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste.
Le chef du gouvernement a également souligné la nécessité d’accompagner la mise en place des bases juridiques de cet accord, par une batterie de réformes profondes visant à promouvoir la culture du travail, du sérieux et de l’attachement à la qualité de production, tout en focalisant sur la formation des compétences, le soutien aux entreprises notamment les PME et l’amélioration de l’environnement des affaires, de manière à permettre à l’Afrique de relever les défis de la compétitivité mondiale.
M. Saad Dine El Otmani a également réitéré l’engagement du Maroc pour l’aboutissement de cette entreprise, ainsi que la disposition du Royaume, comme cela a toujours été le cas, à partager ses expériences et son expertise avec les pays africains amis, auxquels il est lié par plus de 1.000 accords de coopération couvrant tous les domaines de développement socio-économique, outre les investissements marocains importants engagés dans plus de 25 pays africains, et les programmes de formation dispensés par les instituts marocains qui ont bénéficié à des dizaines de milliers de cadres africains.
Pour sa part, le Secrétaire Général de la ZLECAf a salué le grand progrès réalisé par le Maroc, particulièrement dans le domaine industriel, constaté lors de sa visite à certaines unités nationales, soulignant que le Maroc offre l’exemple à suivre en matière de valorisation de la production et de renforcement de sa valeur ajoutée, un objectif que s’assigne la Zone de Libre-échange continentale africaine.
M. Mene a également relevé la nécessité d’accompagner la concrétisation de cette zone de libre-échange, en focalisant sur la contribution des femmes et des jeunes, la promotion de l’intégration des PME, l’édification des institutions et la mise à profit des expériences réussies des pays africains et le partage de leurs expertises.
Le secrétaire général de la ZLECAf a, en outre, assuré de son engagement à réunir toutes les conditions nécessaires pour réussir ce chantier, et à veiller à l’application stricte des garanties permettant aux pays africains d’adhérer à ce mécanisme.
 

Lettre d'informations