Le Chef du gouvernement reçoit la Fédération Marocaine de l’Industrie et de l’Innovation Pharmaceutiques (FMIIP)

2_21.jpeg

Le Chef du gouvernement, M. Saad Dine El Otmani a reçu, vendredi 11 juin 2021 à Rabat, le Président et des membres de la Fédération Marocaine de l’Industrie et de l’Innovation Pharmaceutiques (FMIIP).
M. El Otmani a rappelé dans son allocution de bienvenue la conjoncture imposée par la pandémie du covid-19 et les efforts consentis par notre pays pour faire face à ses répercussions aux plans sanitaire, économique et social. 
Le Chef du gouvernement a souligné à cet égard que le secteur de l’industrie pharmaceutique a été parmi les secteurs nationaux qui ont contribué à l’allégement des effets de la pandémie, saluant les efforts consentis par les opérateurs du secteur afin d’assurer la continuité de l’approvisionnement du marché national en médicaments.
Il a également salué la disposition des opérateurs du secteur, qui sont intervenus de manière positive afin de répondre aux besoins du pays en médicaments, notamment ceux dont la demande a sensiblement augmenté du fait de la pandémie .
Pour sa part, le Président de la FMIIP, M. Ali Sedrati a remercié le chef du gouvernement d’avoir reçu cette délégation de la fédération,  qui compte plus de 50 unités industrielles pharmaceutiques. 
Les membres de la délégation ont ensuite présenté un exposé sur « l’appui à l’industrie pharmaceutique nationale : enjeux et défis », reprenant les données relatives à ce secteur en termes de postes d’emploi, qui avoisine les 55.000 emplois, ou de chiffre d’affaires réalisé au niveau national.
L’exposé a également fait le point sur l’importance de l’industrie pharmaceutique nationale et sur l’évolution constante qu’elle connait grâce aux technologies de pointe et à l’innovation, ce qui en fait un secteur stratégique en mesure de répondre aux besoins et de relever les défis à venir. 
Le focus a été également fait sur les efforts déployés le secteur et par les pharmaciens lors de la participation aux tests cliniques sur le vaccin anti-covid-19, ainsi que pour la mise en place des médicaments nécessaires lors de la crise sanitaire, pour la gestion des stocks de médicaments et la préservation des emplois dans le secteur.
La rencontre a d’autre part été l’occasion de passer en revue les défis et les contraintes du secteur, notamment en ce qui concerne l’accompagnement du chantier de la généralisation de la protection sociale, la promotion l’industrie pharmaceutique nationale par le truchement à travers l’encouragement de la préférence nationale, la protection de l’industrie locale et l’appui aux investissements.

Lettre d'informations