Le Chef du gouvernement s’entretient avec son homologue yéménite de la coopération bilatérale.

FUSION_0.jpg

Le Chef du gouvernement, M. Saad Dine El Otmani s’est entretenu, jeudi 21 janvier 2021 par visioconférence, avec le premier ministre du Yémen, M. Maïn Abdelmalek Saïd, des différents volets de la coopération entre les deux pays frères.
Les deux parties se sont félicitées de la qualité des relations fraternelles entre les deux pays, notamment sur le plan politique. Le Chef du gouvernement a affirmé le soutien du Royaume du Maroc au Yémen pour garantir sa sécurité et sa stabilité et édifier ses institutions, soulignant que le Maroc se tient aux côtés de l’Etat et du peuple du Yémen, et demeure disposé à partager son expérience avec le Yémen dans tous les domaines.
Le Chef du gouvernement a remercié la République du Yémen pour son soutien au Maroc au sujet de la cause nationale du Royaume et pour sa participation à la conférence ministérielle virtuelle de haut niveau organisée avec les Etats-Unis en soutien à l’initiative d’autonomie proposée par le Maroc pour parvenir à un règlement au conflit artificiel autour du Sahara Marocain.  
De son côté, le premier ministre yéménite a mis l’accent sur le rôle d’avant-garde que joue SM le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste aux plans régional et arabe et exprimé ses félicitations au Royaume du Maroc pour ses succès diplomatiques successifs dans le dossier de son intégrité territoriale. Il a réitéré  la position constante de son pays au sujet de la marocanité du Sahara et son soutien à la solution proposée par le Maroc qui consiste en l’initiative d’autonomie sous souveraineté marocaine.
Le premier ministre yéménite a également fait part de sa considération pour la position ferme du Royaume du Maroc, dénonçant l’attaque terroriste ayant visé le gouvernement yéménite,  ainsi que pour le soutien permanent du Maroc à la légitimité, et à l’unité du peuple yéménite. 
Les deux partis ont convenu d’approfondir davantage les questions soulevées lors de cet entretien en vue de les traduire en des mesures concrètes sur le terrain, afin de bénéficier aux deux peuples et à l’ensemble de la région. 
 

Lettre d'informations