Le chef du gouvernement : La prolongation de l’état d’urgence est nécessaire et la mobilisation collective est la clef du succès.

4.jpeg

Le Chef du gouvernement, M. Saad Dine El Otmani a affirmé qu’il était nécessaire de prolonger l'état d'urgence sanitaire qui prend fin le 10 octobre 2020 tout en continuant à prendre les mesures et précautions requises pour éviter aux citoyens et au pays les répercussions de la pandémie du coronavirus.
M. El Otmani qui ouvrait les travaux du conseil de gouvernement, réuni jeudi 8 octobre 2020, a souligné que cette décision était nécessaire pour faire face aux retombées de la pandémie. Elle est dictée par la situation épidémique non seulement dans le Royaume, mais aussi de par le monde, a-t-il dit, déplorant que l'humanité soit toujours en lutte contre cette pandémie qui l’a profondément affectée ces dernières semaines par sa propagation rapide. 
« Les informations qui nous parviennent de divers pays, en particulier ceux du voisinage, montrent qu'il y a une recrudescence quotidienne des cas, avec une augmentation plus soutenue des cas graves », a ajouté M. El Otmani mettant l'accent sur la nécessité de poursuivre la prise des mesures nécessaires en concertation avec tous les intervenants.
Il a lancé un appel à tous les citoyens pour ne pas lâcher prise en dépit de la difficulté de la conjoncture : « pour nous protéger et protéger nos enfants et notre pays, nous devons continuer à nous conformer aux mesures préventives tant collectives initiées par les autorités sanitaires et territoriales, qu’individuelles qui restent claires et bien définies. Il n’existe d’autre solution que celle-ci et nous devons nous y conformer avec conscience pour que se poursuive l’activité économique et sociale ainsi que l’enseignement.  Et c'est là où réside la difficulté de la prise de décision dans de telles circonstances et situations inquiétantes qui requièrent une mobilisation collective », a-t-il noté.    
Dans ce contexte, M. El Otmani a appelé tout un chacun à continuer à faire montre de mobilisation derrière SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, pour garantir la "réussite du modèle marocain face à la pandémie", faisant remarquer qu'en dépit de la recrudescence du nombre de cas de contaminations et de décès durant les deux derniers mois, le Maroc enregistre un succès important en matière de lutte contre le nouveau coronavirus, par rapport à d'autres pays notamment ceux du voisinage.
Certaines de ces mesures ont certes un impact direct sur la vie sociale et économique des citoyens, mais ce sont-là des mesures nécessaires prises même dans les grandes capitales mondiales, d'autant plus qu'il n'y a pas à ce jour, de vaccin direct, a-t-il expliqué. 
Le chef du gouvernement a d’autre part rappelé l’ouverture, ce vendredi 9 octobre 2020, de la première session de la cinquième année législative de la dixième législature par SM le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste, qui adressera un discours aux deux chambres du parlement. 
Lors de cette réunion du Conseil du gouvernement, le ministre d’Etat chargé des Droits de l'Homme et des relations avec le Parlement a fait un exposé sur le bilan de l’action du gouvernement dans ses relations avec le Parlement durant la 4ème année législative de la 10ème législature. M. El Otmani a assuré à ce propos, que l’Exécutif a toujours veillé à ce que ses relations avec l’institution législative soient basées sur la coopération et la complémentarité, et qu’il continuera, au cours de la prochaine année législative, de privilégier la même méthodologie de travail basée sur la coopération et la communication.
 

Lettre d'informations