La célébration du 1er Mai a été  marquée par un climat social positif

photo2mai2019ph1.jpg

Le Chef du gouvernement, M.  Saad Dine El Otmani, a affirmé que "la célébration du 1er mai de cette année  s'est déroulée  avec" une saveur sociale positive, faisant prévaloir l'intérêt du pays, sa stabilité et sa sécurité, à la faveur de l'accord tripartite signé le 25 avril 2019."
  
S'exprimant lors de l’ouverture de la réunion hebdomadaire du Conseil de gouvernement, tenue jeudi 2 mai 2019,  le Chef du gouvernement  a souligné que  l'accord tripartite avait été conclu grâce aux efforts de tous les partenaires, notamment trois des centrales syndicales les plus représentatives et la  Confédération générale des entreprises du Maroc, à côté des départements gouvernementaux dont le ministère de l'Intérieur, le ministère de l'Economie et des Finances,  le ministère de l’Emploi et de l'insertion professionnelle, le ministère de la Réforme de l'Administration et de la Fonction publique.  

 Le Chef du gouvernement a qualifié d'  "historique" l'accord tripartite du 25 avril 2019, relevant  que  c'était le  cinquième du genre signé en l'espace de 20 ans, au terme  d'un an et demi de dialogue et de négociations, et que les parties concernées avaient fait montre  d'une ferme volonté  et d'une bonne intention, sachant que le  dialogue requerrait  du temps. 
Le Chef du gouvernement a ajouté  qu'il était " tout à fait naturel que les parties représentant des catégories sociales  ayant différentes attentes et aspirations, œuvrent  pour   les intérêts de ces catégories", saluant les syndicats pour leur contribution importante à la réalisation de ce résultat, et soulignant leur droit à demeurer attachés  à certaines revendications autour desquelles le dialogue sera  poursuivi. 

Il s'est  également félicité de la souplesse dont avait fait montre la CGEM et son adhésion aux résultats du dialogue social. "Parvenir à des compromis dans  l'intérêt de notre pays reflète manifestement la créativité du Maroc." a-t-il affirmé.
 
Le Chef du gouvernement a, dans ce sens, mis l’accent sur les avantages de l’accord tripartite, en particulier l’amélioration des revenus de 800.000 fonctionnaires, le renforcement du pouvoir d’achat, l’augmentation du SMIG et du SMAG et la valorisation des allocations familiales, en plus d’autres acquis concernant les libertés syndicales et l’amélioration des conditions de travail.

Après avoir encouragé tous les partenaires à poursuivre le dialogue sectoriel et à déployer les efforts nécessaires pour instaurer la paix sociale, le Chef du gouvernement  a relevé que le dialogue restera  ouvert au sujet de certaines questions ; "c’est pour cette raison, a rappelé  M. El Otmani,  que l’accord prévoit l’institutionnalisation du dialogue et sa régularité. Les questions en suspens pourront faire l'objet de négociations lors de prochains rounds."  Le Chef du gouvernement a mis l'accent sur la nécessité d'envisager l'avenir avec optimisme,  soulignant la ferme  volonté du gouvernement de poursuivre le dialogue pour aboutir à de meilleurs résultats conformément aux Hautes Orientations de SM le Roi Mohammed VI dans Son dernier discours du Trône .

Il a également évoqué le volet des législations sociale et du travail, précisant que des consultations auront  lieu avec les partenaires sociaux dans la perspective de la finalisation des lois y afférent.  
 

Newsletter